Partage de l'étayage entre un enseignant et un EIAH lors d'une séance en Biologie

par Véronique Brun-Ramousse

Thèse de doctorat en Ingénierie de la Cognition, de l'interaction, de l'Apprentissage et de la création

Sous la direction de Patricia Marzin et de Abdelhamid Chaachoua.

Le président du jury était Philippe Dessus.

Le jury était composé de Patricia Marzin, Abdelhamid Chaachoua, Magalie Gallezot, Berta Barquero.

Les rapporteurs étaient Jean-Marie Boilevin, Yann Lhoste.


  • Résumé

    L’objet d’étude de la thèse est d’établir la façon dont se fait la gestion de l’étayage (Bruner, 1983) par l’enseignant lorsqu’une partie de cet étayage est pris en charge par un EIAH et ceci avec pour objectif de pro-poser de nouveaux étayages à transposer dans l’EIAH.Un double cadre théorique a été constitué avec d’une part, le volet praxéologique de la théorie anthropolo-gique du didactique (Bosch & Chevallard, 1999) modélisant le savoir en jeu et la façon d’enseigner (Artaud, 2003) et, d’autre part, le cadre des connaissances professionnelles d’un enseignant (Shulman, 1986).Une séance d’enseignement portant sur la plasticité cérébrale en classe de Première S a été mise au point au préalable, séance qui a été transposée dans la plateforme LabNbook (D’Ham et al, 2019).L’expérimentation s’est déroulée en deux parties : dans un premier temps, des entretiens avec les quatre en-seignants volontaires ont permis de co-concevoir la mission dans LabNbook et dans un second temps, les quatre enseignants ont réalisé la séance avec leur classe.Le coétayage, notion peu explorée jusque là, recouvre plusieurs organisations différentes, passant de la suren-chère d’étayage à une collaboration fructueuse. Cette organisation dépend en grande partie de l’épistémologie de l’enseignant qui choisit le degré de liberté à laisser à l’élève. Lors de la conception de la séance, il existe un équilibre entre contraintes institutionnelles et épistémologie de l’enseignant, l’épistémologie étant d’autant plus déterminante dans le choix des étayages par l’enseignant que ce dernier a de l’expérience professionnelle dans le niveau de classe considéré. Lors de la réalisation de la séance, cet équilibre est rompu et il y a expression de l’épistémologie du professeur du fait des contraintes de la classe.Ces éléments d’analyse permettent de proposer l’implémentation de nouveaux éléments d’étayage dans la plateforme LabNbook comme 1) la formalisation dans la démarche scientifique d’une étape jusque là implicite : la production des résultats à partir des données, 2) un étayage permettant de réduire les choix des élèves en particulier lors de la formulation des hypothèses, 3) l’explicitation de nouvelles ressources correspondant aux connaissances régulièrement mobilisées par les quatre enseignants mais aussi 4) l’explicitation d’éléments permettant la manipulation de la plateforme LabNbook.

  • Titre traduit

    Scaffolding Share between a teacher and a TEL-system during biology learning situation


  • Résumé

    The object of this thesis is to establish the way of scaffolding (Bruner, 1983) by teacher with TEL-system (Tech-nology Enhanced Learning).for proposing new scaffolds to transpose in TEL-System.A double theoretical framework has been constitued with, on the one hand, the praxeological component of the anthropological theory of didactics (Bosch & Chevallard, 1999) modeling the knowledge at stake and the way of teaching (Artaud, 2003) and, on the other hand, the framework of a teacher's professional knowledge (Shulman, 1986).A teaching session on brain plasticity in the high school biology classes was developed and has been transposed into the LabNbook platform (D’Ham et al, 2019).The experiment took place in two parts: firstly, interviews with the four volunteer teachers made it possible to co-design the mission in LabNbook and secondly, the four teachers carried out the session with their class.Co-scaffolding is a concept which has been little explored until now. It can be organized different, going from over-scaffolding to fruitful collaboration. This organization depends mostly on the teacher's epistemology, which chooses the degree of freedom to be left to the student. When co-designing the session, there is a balance between institutional constraints and the teacher's epistemology, epistemology being all the more decisive in the choice of scaffolding by the teacher since the latter has professional experience in the class level considered. When doing the session, this balance is broken and teacher epistemology is expressed mainly due to the constraints of the class.These elements of analysis make it possible to propose the implementation of new supporting elements in the LabNbook platform such as 1) formalization in the scientific process of a step so far implicit: the production of results from data, 2) a scaffolding allowing to reduce choices of the pupils in particular during the formulation of the hypotheses, 3) the explicitation of new ressources corresponding to the knowledge regularly mobilized by four teachers but also 4) the explicitation of elements allowing the manipulation of the LabNbook platform.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes. Bibliothèque et Appui à la Science Ouverte. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.