Le renseignement au prisme des sciences de l'information

par Francis Beau

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Sylvie Leleu-Merviel et de Michel Labour.

Soutenue le 01-04-2019

à Valenciennes , dans le cadre de Sciences de l'homme et de la société (SHS) , en partenariat avec Design, Visuel, Urbain (laboratoire) et de ComUE Lille Nord de France (Communauté d'Universités et Etablissements (ComUE)) .

Le président du jury était Madjid Ihadjadene.

Le jury était composé de Sylvie Leleu-Merviel, Michel Labour, Christian Bourret, Philippe Dumas, Pierre de Bousquet de Florian.

Les rapporteurs étaient Christian Bourret, Philippe Dumas.


  • Résumé

    Afin de légitimer une approche des systèmes d’information plus documentaire que technologique bien peu en accord avec l’air du temps, le besoin impérieux s’est fait ressentir de faire appel aux fondements théoriques de la fonction renseignement et de son exploitation étroitement dépendante de la maîtrise d’une information devenue surabondante. Ce regard, plus analogique que numérique, s’est intéressé à la construction de sens dans une mémoire partagée, organisée autour d’un besoin collectif de savoir qui la conditionne entièrement. Il s’agit d’assurer la cohésion des actions individuelles en s’appuyant sur la synergie des intentions qui orientent l’action collective et lui donnent ainsi tout son sens. Cette recherche s’est fondée sur une expérience professionnelle ponctuellement réussie, bien que peu suivie par une administration trompée par le mirage d’une technologie omnipotente. Ses résultats sont décrits pour tenter de les pérenniser, dans l’idée d’en élargir la portée et d’en promouvoir l’usage chez d’autres professionnels aux besoins analogues, dans des domaines différents comme, par exemple, celui de la recherche scientifique.

  • Titre traduit

    Intelligence through the prism of information science


  • Résumé

    Despite the current trend, the pressing need arose to legitimize a documentary approach to information system rather than a technological one, based on the theoretical foundations of intelligence and its exploitation, which is directly connected to the control of an information that has become overabundant. This vision, rather analogical than numerical, focuses on creating sense within a shared memory that is organized around a collective need of knowledge, which directly impacts this memory. The aim is to ensure the cohesion of individual actions by relying on the synergy of intentions, which orient the collective action and give it its meaning. This research was built on a professional experience successful, although little followed by an administration mistaken by the mirage of an omnipotent technology. Its results are described in an attempt to perpetuate them, with the idea of extending their scope and promoting their use to other professionals with similar needs, in different fields such as, for example, scientific research.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Valenciennes et du Hainaut-Cambrésis. Service commun de la documentation. Valenciennes- Bib électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.