Relative clauses in colloquial Armenian : Syntax and typology

par Katherine Hodgson

Thèse de doctorat en Sciences du langage : linguistique et didactique des langues

Sous la direction de Anaïd Donabédian.

Soutenue le 17-06-2019

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Langues, littératures et sociétés du monde (Paris) , en partenariat avec Institut national des langues et civilisations orientales (Paris) (établissement de préparation) , Structure et Dynamique des Langues (Villejuif, Val de Marne) (laboratoire) et de Structure et Dynamique des Langues / SeDyL (laboratoire) .

  • Titre traduit

    Propositions relatives en arménien parlé : syntaxe et typologie


  • Résumé

    Cette thèse étudie la syntaxe et la typologie des propositions relatives en arménien parlé. Elle propose une analyse syntaxique et une classification des stratégies de relativisation disponibles en arménien, dans le cadre des approches théoriques et typologiques existantes de la relativisation, ainsi qu’à identifier les facteurs décisifs pour le choix des différentes stratégies. Chaque stratégie ayant des équivalents dans d'autres langues de la région, le contact linguistique peut influencer leur choix. Il est également probable que le rôle de l'élément relativisé dans la proposition relative soit pertinent pour le choix de la stratégie. En particulier, les données présentées dans de précédentes études sur l'arménien suggèrent que la distribution des relatives participiales peut constituer une violation de la hiérarchie d'accessibilité de la relativisation si elle est envisagée comme opérant directement en termes de fonctions grammaticales syntaxiques. L’étude se concentre sur les parlers de diverses régions d’Arménie. Les propositions relatives ont été saisies dans une base de données d’environ 2000 exemples avec des filtres portant sur les paramètres pertinents.Les résultats montrent que l’accessibilité à la relativisation est déterminée par la saillance liée aux rôles sémantiques (affectivité) et pragmatiques (thematicité) et par de fréquents modèles d’association rôle-référence plutôt que directement par des fonctions grammaticales syntaxiques. Ceci fournit une explication cohérente des violations apparentes de la hiérarchie d'accessibilité trouvées en arménien, ainsi que d'autres phénomènes qui se sont révélés problématiques pour les interprétations de l'accessibilité à la relativisation basées directement sur la structure syntaxique.


  • Résumé

    This thesis presents a study of the syntax and typology of relative clauses in colloquial Armenian. It proposes a syntactic analysis and classification of the relativization strategies available in Armenian within the framework of existing syntactic theoretical and typological proposals concerning relative clauses, and to identify the decisive factors associated with the distribution of these different strategies. As each of the available strategies is paralleled in other languages of the area, it is possible that language contact will have an impact on the choice of strategy. There is also evidence that the role of the relativized element in the relative clause is relevant for the choice of strategy; in particular, evidence presented in previous studies of Armenian suggests that the distribution of participial RCs may violate the Relativization Accessibility Hierarchy if this is envisaged as operating directly in terms of syntactic grammatical relations.The study is mainly based on data from sound recordings of native speaker consultants from various areas of Armenia, both spontaneous speech and responses to stimuli designed to elicit relative clauses with particular properties that have been proposed to affect the choice of relativization strategy. The relative clauses are entered into a database with filters for relevant features, which contains approximately 2000 examples. The results show that accessibility to relativization is determined by semantic (affectedness) and pragmatic (topicality) role prominence, and by frequent role-reference association patterns, rather than directly by syntactic grammatical relations. This provides a coherent explanation of the apparent Accessibility Hierarchy violations found in Armenian, as well as other phenomena that have proved problematic for syntactic structure-based interpretations of accessibility to relativization.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.