Reconnaissance au travail et implication dans le secteur public

par Marianne Capdevielle

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Patricia Coutelle-Brillet et de Franck Brillet.

Soutenue le 11-01-2019

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de la Société : Territoires, Économie et Droit (Centre-Val de Loire) , en partenariat avec Val de Loire Recherche en Management (équipe de recherche) .

Le président du jury était Florence Noguera.

Le jury était composé de Isabelle Sauviat, Annabelle Hulin, Edouard Geffray.

Les rapporteurs étaient Aline Scouarnec, Pierre-Charles Pupion.


  • Résumé

    La reconnaissance au travail est l’une des attentes les plus exprimées par les individus quel que soit le type d’organisations pour laquelle ils travaillent selon une enquête TNS-Sofres/Anact réalisée en 2013. Lorsque les individus évoquent leur travail, il n’est pas rare que le manque, voire l’absence, de reconnaissance au travail soit le premier motif de mécontentement évoqué et le secteur public n’échappe pas à ce phénomène. En raison de ce contexte, la reconnaissance au travail a fait l’objet de différents travaux de recherche ces dernières années. Cependant, la question de la spécificité des attentes de reconnaissance que pourraient exprimer les agents du secteur public n’a, à ce jour, jamais été explorée. Notre travail doctoral se propose donc de chercher à spécifier les attentes de reconnaissance des agents publics afin de déterminer les moyens dont disposent les décideurs publics pour tenter de satisfaire ces attentes. De plus, notre travail doctoral étudie également l’impact des attentes de reconnaissance des agents sur leur niveau d’implication organisationnelle. Un modèle théorique est construit à partir de la littérature en sciences de gestion et est enrichi suite à une première étude qualitative exploratoire menée par entretiens auprès de 35 répondants. Une étude quantitative réalisée par questionnaire auprès de 1 259 agents publics nous a ensuite permis de tester ce modèle. Les résultats obtenus montrent que les attentes en termes de reconnaissance au travail des agents publics sont nombreuses et peuvent être satisfaites de diverses manières. Celles-ci reposent particulièrement sur le sens de leur travail et le fait de pouvoir rendre une mission de service public de qualité, ainsi que la possibilité de développer leurs compétences. Les éléments qui ont, en revanche, le plus d’impact sur l’implication organisationnelle des agents sont les éléments financiers et la possibilité de travailler dans de bonnes conditions.

  • Titre traduit

    Employee recognition and organizational commitment in the public sector


  • Résumé

    Employee recognition is one of the most expressed expectations by workers regardless of the type of organization they work for according to a TNS-Sofres / Anact survey conducted in 2013. When people talk about their work, it is not uncommon that the lack or absence of recognition at work is their main reason for discontent and the public sector does not escape this phenomenon. Because of this context, employee recognition has been the subject of various research in recent years. However, the issue of the specificity of the expectations of recognition that could be expressed by public sector agents has, to date, never been explored. Our doctoral work therefore aims to specify the expectations of recognition of public sector workers to determine the means available to public decision makers to try to meet these expectations. Besides, our doctoral work also studies the impact of public sector workers’ expectations of recognition on their level of organizational commitment. A theoretical model is built from the literature in management sciences and is enriched by a first exploratory qualitative study made up of 35 semi-structured interviews. A quantitative study conducted by questionnaire with 1,259 respondents then allowed us to test this model. The results show that the expectations in terms of employee recognition of public sector workers are numerous and can be met in various ways. Public sector workers want a meaningful work and to be able to provide a quality public service, as well as the possibility of developing their skills. On the other hand, the elements that have the greatest impact on the organizational involvement of the agents are the financial elements and the possibility of working in good conditions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.