Représentation du corps, fonctionnement du système nerveux central et douleur centrale : études chez le blessé médullaire

par Thomas Osinski

Thèse de doctorat en Recherche clinique, innovation technologique, santé publique

Sous la direction de Didier Bouhassira et de Valeria Martinez.

Soutenue le 13-12-2019

à l'Université Paris-Saclay (ComUE) , dans le cadre de École doctorale Signalisations et réseaux intégratifs en biologie (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne ; 2000-2015) , en partenariat avec Physiopathologie et pharmacologie clinique de la douleur (laboratoire) , Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines (établissement opérateur d'inscription) et de Physiopathologie et Pharmacologie Clinique de la Douleur / LPPD (laboratoire) .

Le président du jury était François Genêt.

Le jury était composé de Giandomenico Iannetti, Thomas Rulleau.

Les rapporteurs étaient Giandomenico Iannetti, Luis Villanueva.


  • Résumé

    La douleur est une expérience complexe avec un fort impact sur la vie des patients surtout quand elle devient chronique et invalidante. Actuellement de nouvelles approches thérapeutiques émergent fondées sur une nouvelle compréhension de la douleur.Les patients blessés médullaires (BM) représentent une population chez qui la prise en charge de la douleur est difficile et cela en partie par une faible représentation dans la recherche scientifique. La douleur neuropathique sous-lésionnelle (DNSL) des BM est un modèle intéressant car s’apparente à une douleur de membre fantôme, est encore difficilement comprise, prise en charge et elle, représente un modèle intéressant pour l’étude du lien entre représentation du corps et douleur.Nous avons entrepris deux recherches pour comprendre comment les modifications du système nerveux central peuvent participer à la douleur de ces patients et quel lien peut-il avoir entre douleur et représentation du corps chez eux.Nos résultats ont permis de mettre en avant que les patients présentant des DNSL montrent des signes de plasticité maladaptative au niveau du thalamus, du cortex moteur et du cortex cingulaire ce qui est cohérent avec des altérations de la dite “neuromatrice de la douleur” et une dysrythmie thalamo-corticale déjà décrit dans d’autres pathologies. Les données indiquent aussi une possible neuroplasticité protectrice au niveau du cortex somatosensoriel. Ces changements sont autant de cibles potentielles de pris en charge en rééducation.De même nous avons pu démontrer que les patients BM ont une altération de leur représentation corporelle et que celle-ci est corrélée à l’aspect neuropathique de la douleur.Les données apportées confirment nos hypothèses et ouvrent vers la possibilité d’explorer ces phénomènes plus en avant et de déterminer quels moyens de rééducation peuvent être utiles pour aider les patients avec des DNSL.

  • Titre traduit

    Body representation, central nervous system function and central pain : studies on spinal cord injury


  • Résumé

    Pain is a complex experience with a strong impact on patients' lives, especially when it becomes chronic and disabling. New therapeutic approaches are currently emerging based on a new understanding of pain.Spinal cord injury (SCI) patients represent a population in which pain management is difficult and this is due to low representation in scientific research. Sublesional neuropathic pain (SNP) in SCI is an interesting model because it is similar to phantom limb pain, is still difficult to understand, manage and represents an interesting model for studying the link between body representation and pain.We have undertaken two studies to understand how changes in the central nervous system can contribute to the pain of these patients and how pain can be related to body representation in these patients. Our results have shown that patients with SNP show signs of maladaptive plasticity in the thalamus, motor cortex and cingulate cortex, which is consistent with alterations in the so-called "pain neuromatrix" and a thalamocortical disrythmia already described in other pathologies. More surprising and the evidence indicating a possible protective neuroplasticity at the somatosensory cortex level. These changes are all potential targets for rehabilitation treatment.Similarly, we were able to demonstrate that BM patients have an alteration in their body representation and that this is correlated with the neuropathic aspect of pain.The data provided confirm our hypotheses and open up the possibility of exploring these phenomena further in order to determine which rehabilitation methods are appropriate to help patients with SNP.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.