Projects as the enablers of ecosystem’s emergence : The case of the connected autonomous mobility

par Giulia Marcocchia

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Rémi Maniak.

Soutenue le 25-03-2019

à Paris Saclay , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'Homme et de la Société (Sceaux, Hauts-de-Seine ; 2015-....) , en partenariat avec Télécom ParisTech (établissement opérateur d'inscription) et de Institut interdisciplinaire de l'innovation (Paris) (laboratoire) .

Le jury était composé de Florence Charue-Duboc, Annie Gentès, Dominique Levent.

Les rapporteurs étaient Francesco Zirpoli, Laurent Simon.

  • Titre traduit

    Les projets comme facilitateurs de l'émergence d'écosystème : Le cas de la mobilité connectée autonome


  • Résumé

    La thèse porte sur les formes de management pertinentes de projets d’innovation à forte composante systémique, disruptive et digitale, et qui contribuent à la structuration d’un écosystème. En effet, ces types d’innovation deviennent historiquement de plus en plus nombreuses étant donnée la connexion croissante des objets/services/entreprises/pouvoirs publics et les nouvelles possibilités de business croisés qui en résultent. Les informations fournies par la littérature existante permettent aux gestionnaires de prendre des décisions stratégiques lorsque les règles du jeu sont définies par des acteurs connus, mais pas lorsque les acteurs et l'environnement sont progressivement définis. De nos jours, les responsables d'institutions privées et publiques doivent s'aligner sur des conditions internes et externes variables, des perspectives temporelles et un système de demande mal défini. Ils manquent de conseils sur la façon de procéder. Les questions de recherche émergeant d’enquêtes empiriques et théoriques sont les suivantes: 1. Comment un projet d’écosystème peut-il être géré? Existe-t-il un schéma spécifique et quelles sont les variables du pilotage de projet? 2. Quels sont les processus de pilotage les plus stratégiques pour la sélection de projets d'innovation liés à la structuration des écosystèmes? Quelles sont les variables organisationnelles et les variables médiatrices de la structuration écosystémique? 3. Quels sont les artefacts de gestion les plus adéquats pour soutenir le processus d'exploration dans le contexte d'un projet d'écosystème? Afin d’étudier les dynamiques à l’œuvre, et d’instrumenter leur pilotage, le travail de recherche porte sur le cas de la mobilité connectée, observée par la participation à trois projets, suivant les usages qui se définissent sous l’impulsion des OEMs, et sous les initiatives des usagers (véhicule autonome, connecté, électrique, partagé). Les projets choisis portent sur la diffusion de l’infrastructure de recharge rapide du véhicule électrique, la création d’un prototype de marketplace pour les données collectées par les véhicules, et le développement de services autour du véhicule autonome. Tous constituent un terrain particulièrement perturbé par le trend de connexion, obligeant à une reconfiguration des acteurs, de leurs politiques partenariales, leur business model (ex : Uber, Google Car…). D’où le besoin actuel de réactualisation des outils et des théories existantes en management de l’innovation.L’analyse des données collectées permets de répondre aux questions posées. Suite à l’Identification des management challenges spécifiques aux projets d’innovation systémique et disruptive, nous avons développé un cadre d’analyse et d’action intégrant les trois logiques théoriques sous-jacentes (platform leadership / systemic innovation, disruptive innovation / design driven innovation, digital business model). Nous avons identifié et caractérise une typologie de projet, le Proto-ecosystem project, qui permet aux acteurs la création de connaissances, compétences et liens qui participent à la structuration d’un écosystème. Nous avons identifié le processus-type par étape finalise’ à l’alignement des partenaires des projets observés et les artefacts plus performants dans cette démarche. Nous avons indiqué les limitations de cette recherche et les possibles évolutions pour l’avenir.


  • Résumé

    The thesis deals with the relevant forms of management of innovation projects with a strong systemic, disruptive and digital component, which contribute to the structuring of an ecosystem. Indeed, these types of innovation are becoming more and more numerous given the growing connection of objects / services / companies / public authorities and the resulting new cross-business opportunities.The insights provided by existing literature enable managers to perform strategic decision making when rules of the game are set among known actors, but not when the actors and the environment are progressively defined. Nowadays, managers from private and public institutions need to get aligned with variable internal, external conditions, time perspectives, and ill-defined demand system; they miss guidance on how proceeding with it. The research questions emerging from empirical and theoretical investigations are the following: 1. How can an ecosystem project be managed? Is there a specific pattern, and which are the variables of project steering? 2.Which are the most strategically performing steering processes for the selection of innovation projects related to ecosystem structuring? Which are the organizational variables and the mediating variables toward eco-systemic structuring? 3. Which are the more adequate management artefacts to support the exploration process in a context of ecosystem project?In order to study the dynamics at work, and to instrumentalise their management, the research work focuses on the case of connected mobility, observed through the participation in three projects, according to the uses defined by the impetus of OEMs, and under the initiatives of users (autonomous vehicle, connected, electric, shared). The projects chosen concern the diffusion of the fast charging infrastructure of the electric vehicle, the creation of a prototype marketplace for the data collected by the vehicles, and the development of services enabled by the autonomous vehicle. All of them constitute a terrain particularly disrupted by the trend of connection, forcing a reconfiguration of actors, their partnership policies, their business model (ex: Uber, Google Car ...). Hence the current need to update existing tools and theories in innovation management. The analysis of the data collected provides elements to answer the research questions. Following the identification of management challenges specific to systemic and disruptive innovation projects, we have developed a framework of analysis and action integrating the three underlying theoretical logic (platform leadership / systemic innovation, disruptive innovation / design driven innovation, digital business model). We have identified and characterized a project typology, the Proto-ecosystem project, which enables stakeholders to create the knowledge, skills and connections that contribute to the structuring of an ecosystem. We have identified the typical process by stage finalized to the alignment of the partners of the observed projects and the more efficient artifacts in this alignment process. We have indicated the limitations of this research and the possible future evolutions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Télécom Paris. Bibliothèque scientifique et technique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.