Identification des épitopes T d’ADAMTS13 chez les patients atteints de Purpura Thrombotique Thrombocytopénique

par Laurent Gilardin

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé

Sous la direction de Simon Saule et de Sébastien Lacroix-Desmazes.


  • Résumé

    Le purpura thrombotique thrombocytopénique (PTT) est une maladie autoimmune rare et grave caractérisée par la présence d’anticorps dirigés contre ADAMTS13 (A13), une protéase impliquée dans l’hémostase primaire. L’implication des lymphocytes T CD4⁺ spécifiques d’ADAMTS13, dans la physiopathologie de la maladie est suggérée par une restriction pour l’haplotype HLA-DRB1*11 (DR11), l’isotype IgG des anticorps. Dans ce travail, nous avons cherché à identifier les épitopes T d’A13. Tout d’abord, nous avons sélectionné in silico les peptides d’A13 susceptibles d’être présentés par les molécules HLA-DR11. Ensuite, l’étude de la liaison de ces peptides à des molécules HLA-DR11 par des tests ELISA compétitifs a permis d’identifier les peptides les plus affins. Enfin, nous avons déterminé les peptides d’ADAMTS13 reconnus par les lymphocytes T CD4⁺ de donneurs sains et de patients porteurs de l’haplotype DR11. Ces travaux ont également été reproduits pour l’haplotype HLA-DR1 et dans un modèle murin de souris transgéniques humanisées exprimant l’haplotype HLA-DR1. Les résultats de ce travail nous permettent d’envisager d’isoler des lymphocytes T CD4⁺ spécifiques d’ADAMTS13 chez les patients afin de mieux les caractériser aux différents stades de la maladie et de suivre leur évolution sous traitement dans le but de mieux anticiper les rechutes.

  • Titre traduit

    ADAMTS13 T cell epitope identification in ThromboticThrombocytopenic Purpura patients


  • Résumé

    Thrombotic thrombocytopenic purpura (TTP) is a rare and severe disease characterized by auto-antibodies directed against ADAMTS13 (A13), a plasmatic protein involved in haemostasis. The implication of CD4⁺ T cells in the pathogenesis of the disease is suggested by the existence of a restriction to particular HLA-DR alleles and by the IgG isotype of the antibodies. In this study, we wished to determine the T cell epitopes of A13. First, we selected in silico the immunodominant peptides, based on their binding capacity to HLA-DR11 molecules. Second, their binding capacity to purified HLA-DR11 molecules using a ELISA competitive assay led us to identify the best binder peptides. Finally, we determined the peptides recognized by human CD4⁺ T cells from DR11 healthy donors and patients. These results were reproduced for the HLA-DR1 haplotype and in a transgenic humanized HLA-DR1 mouse model. In a perspective point of view, our results will allow us to further isolate the specific CD4⁺ T cells in order to characterize them at different steps of the disease and during follow-up to better anticipate relapses.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.