Winner Determination under Common Voting Rules using Truncated Ballots

par Manel Ayadi

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Jérôme Lang et de Nahla Ben Amor.

Soutenue le 18-10-2019

à Paris Sciences et Lettres (ComUE) en cotutelle avec l'Institut supérieur de gestion (Tunis) , dans le cadre de Ecole doctorale SDOSE (Paris) , en partenariat avec Laboratoire d'analyse et modélisation de systèmes pour l'aide à la décision (Paris) (laboratoire) , Université Paris Dauphine-PSL (établissement de préparation de la thèse) et de Laboratoire d'analyse et modélisation de systèmes pour l'aide à la décision / LAMSADE (laboratoire) .

Le président du jury était Tristan Cazenave.

Le jury était composé de Tristan Cazenave, Ipek Özkal-Sanver, Nicolas Maudet, Zied Elouedi, Umberto Grandi, Vincent Merlin.

Les rapporteurs étaient Ipek Özkal-Sanver, Nicolas Maudet.

  • Titre traduit

    Détermination du gagnant à partir des règles de vote communes à l'aide des bulletins tronqués


  • Résumé

    Les règles de vote classiques supposent que les bulletins de vote des électeurs sont des ordres de préférence complets sur les candidats. Cependant, lorsque le nombre de candidats est suffisamment élevé, il est trop coûteux de demander aux électeurs de classer tous les candidats. Il y a donc un compromis à faire entre l’efficacité d’une méthode d’agrégation des préférences et la charge de communication qu’elle fait peser sur les électeurs.Dans cette thèse, nous abordons ce problème en suggérant de demander aux électeurs de ne classer que leurs k candidats préférés (où k peut varier selon les électeurs et/ou au cours du processus). On dit que de tels votes sont k- tronqués. Nous étudions la quantité d’information nécessaire pour déterminer le résultat de l’élection (de manière exacte ou approchée) à partir de bulletins tronqués selon différentes règles de vote et nous proposons et analysons différentes méthodes permettant un compromis entre précision du résultat et quantité de communication requise ; certaines ne requièrent qu’une seule phase de communication, alors que d’autres sont dynamiques.


  • Résumé

    Classical voting rules assume that voters’ ballots are complete preference orders over candidates. However, when the number of candidates is large enough, it is too costly to ask the voters to rank all candidates. There is therefore a trade-off between the efficiency of an aggregation method and the communication burden it places on voters.In this thesis, we address this problem by suggesting to ask voters to report only their k preferred candidates (where k may vary depending on the voters and/or during the process). The obtained ballots are then said to be k-truncated. We study the amount of information needed to determine the outcome of the election (exact or approximate) from truncated ballots with respect to different voting rules and we propose and analyze different methods allowing a compromise between the accuracy of the result and the amount of communication required; some require only one round of communication, while others are interactive.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : PARIS-PSL (Paris). Université Paris Dauphine-PSL. Service commun de la documentation : Thèses électroniques Dauphine.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.