Quantification comptable et limites du gouvernement à distance : le cas de la comptabilité dans les bagnes coloniaux de Guyane (1859-1873)

par Antoine Fabre

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Pierre Labardin.

Soutenue le 15-04-2019

à Paris Sciences et Lettres (ComUE) , dans le cadre de Ecole doctorale SDOSE (Paris) , en partenariat avec Dauphine Recherches en management (Paris) (laboratoire) , Université Paris Dauphine-PSL (établissement de préparation de la thèse) et de Dauphine Recherches en Management / DRM (laboratoire) .

Le président du jury était Véronique Perret.

Le jury était composé de Véronique Perret, Benjamin Dreveton, Éric Pezet, Cheryl Susan Mc Watters.

Les rapporteurs étaient Benjamin Dreveton, Éric Pezet.


  • Résumé

    Cette thèse porte sur les possibilités d’exercer le pouvoir à distance à travers la quantification comptable, dans une perspective foucaldienne. Quand la littérature existante analyse les conditions d’efficacité de l’action à distance via la comptabilité (Robson 1992), l’objectif de ce travail est, à contrario, d’identifier des facteurs qui limitent cette efficacité, en mobilisant le concept de territorialisation (Mennicken et Miller 2012). Cette analyse a été menée à l’aide d’une approche historique, à partir du cas de la comptabilité des travaux forcés dans les bagnes de Guyane (1859-1873), inscrivant notre travail dans le courant de la New Accounting History. Nous avons développé une approche méthodologique interprétative, l’ethnocomptabilité, qui nous a permis de cartographier l’apparition d’un certain nombre de choix et d’effet, auxquels étaient confrontés les acteurs des bagnes impliqués dans le processus de quantification comptable imposé depuis la métropole. Nous montrons alors comment la combinaison d’un certain nombre de ces choix et effets peut générer un certain nombre de dynamiques, ayant potentiellement des conséquences inattendues, pouvant se révéler finalement contraires au programme de gouvernement initial que la comptabilité était censée opérationnaliser. Ce travail, en mettant en lumière les problématiques générées par la quantification comptable dans les institutions carcérales, s’inscrit dans des questionnements historiques et actuels plus larges. Ainsi, la méthodologie de l’ethnocomptabilité nous a permis d’initier de nouvelles perspectives de recherche sur le phénomène actuel de privatisation des prisons lié au New Public Management. De plus, notre objet de recherche, la comptabilité pénitentiaire, nous a conduit à revenir sur les controverses initiées par l’ouvrage Surveiller et punir de Foucault (1975) parmi les historiens sociaux de la prison, ainsi que sur les enjeux liés aux approches historiques d’inspiration foucaldienne dans les Organization Studies.

  • Titre traduit

    Accounting quantification and limits of government at a distance : the case of accounting in French Guiana penal colonies (1859-1873)


  • Résumé

    The focus of this thesis is on possibilities to exert power at a distance through accounting quantification, in a foucaldian perspective. While existing literature analyzes effectiveness conditions of action at a distance via accounting numbers (Robson 1992), conversely, the objective of this work is to identify factors that can limit such efficiency, mobilizing concept of territorialization (Mennicken and Miller 2012). This analysis was conducted by the help of a historical approach, based on the case of forced labor accounting in French Guiana penal colonies (1859-1873), inscribing our work in the trend of New Accounting History. We developed an interpretative methodological approach, namely the ethnoaccounting, which enable us to cartography several choices and effects, faced by the actors of penal colonies involved in the accounting quantification process imposed from mainland France. We then show how combination of some effects and choices can generate several dynamics, having unexpected consequences that may conflict with initial government program that accounting was supposed to implement. This thesis, highlighting issues triggered by accounting quantification in carceral institutions, falls within broader historical and present questionings. Thus, ethnoaccounting methodology enable us to initiate new research perspectives about current movement of prisons privatization, linked to New Public Management. Moreover, our research object, penal accounting, leads us to revisit controversies initiated by publication of Discipline and punish (Foucault 1977) among social and penal historians, as well as issues related to historical approaches inspired by Foucault in Organization Studies.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : PARIS-PSL (Paris). Université Paris Dauphine-PSL. Service commun de la documentation : Thèses électroniques Dauphine.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.