Le Débat National sur la Transition Énergétique en France (2013) : analyse discursive et textuelle

par Natthaporn Kanjanapinyowong

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Dominique Ducard.

Soutenue le 18-03-2019

à Paris Est , dans le cadre de CS - Cultures et Sociétés , en partenariat avec Centre d'étude des discours, images, textes, écrits et communications (Créteil) (laboratoire) et de Centre d'Etudes des discours, Images, Textes, Ecrits, Communications (laboratoire) .

Le président du jury était Élodie Vargas.

Le jury était composé de Ferenc Fodor, Stéphanie Wojcik.


  • Résumé

    En raison du changement climatique, le monde doit de plus en plus faire face aux urgences environnementales. Plusieurs questions écologiques, notamment énergétiques, surgissent globalement d’une manière préoccupante et impose dans les esprits la nécessité d’une « transition énergétique » comme solution. Cette transition implique des changements économiques, politiques et sociétaux n’engagent plus la seule responsabilité gouvernementale. Et c’est au nom de ce principe que les autorités ont appelé tout à chacun à se prononcer sur ces questions lors du Débat National sur la Transition Énergétique (DNTE) en France en 2013. L’objectif principal de cette thèse est d’exposer les spécificités discursives et textuelles de ce débat national, depuis son origine jusqu’à son aboutissement présenté sous forme de synthèse. En situant dans le cadre théorique de l’analyse du discours, ce travail recourt à diverses approches : historique, communicationnelle, socio-politique et linguistique. Il entend en particulier décrire la fabrication des synthèses de ce débat et leur dimension textuelle pour à la fois rendre compte des caractéristiques propres du DNTE et son issue, laquelle devant permettre en principe au gouvernement de délibérer et décider sur des politiques à adopter.

  • Titre traduit

    National debate on energy transition in France (2013) : discourse and textual analysis


  • Résumé

    Due to climate change, the world is experiencing numerous environmental problems, which are in urgent need of solutions. Among the major ecological concerns being discussed globally are energy-related problems. The "energy transition" is known as an effective solution to such a situation. This implies the economic, political and societal changes that the government is no longer solely responsible for this global issue. In France, everyone is called upon to take a stand as evidenced by the National Debate on Energy Transition (DNTE) in 2013. The main objective of this thesis is to demonstrate the discursive and textual specificities of this national debate, from its origin to its completion presented in the form of synthesis. Within the theoretical framework of the French discourse analysis, this thesis combines historical, communicational, socio-political and linguistic approaches to analyze the debate. It focuses particularly on describing the production of the synthesis of this debate and their textual dimension in order to show the specific characteristics of the DNTE as well as its result which allows the government to deliberate and decide on the policies to adopt.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.