Essays in Generational, Labor and Development Economics

par Dalal Moosa

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Hippolyte d' Albis et de Bruno Van Der Linden.

Soutenue le 03-10-2019

à Paris 1 en cotutelle avec l'Université catholique de Louvain (1970-....) , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Paris-Jourdan Sciences Économiques (équipe de recherche) et de Paris-Jourdan Sciences Économiques (laboratoire) .

Le président du jury était David Naum Margolis.

Le jury était composé de Hippolyte d' Albis, Bruno Van Der Linden, Muriel Dejemeppe.

Les rapporteurs étaient Najat El Mekkaoui de Freitas, Henri R. Sneessens.

  • Titre traduit

    Essais d'économie générationnelle, du travail et du développement


  • Résumé

    Le premier chapitre remarque l’évolution de la composition des transferts privés intergénérationnels en France au fil du temps, passant d’une plus grande proportion des transferts intra-ménages dans les années 1980 à une plus grande proportion d’héritage dans le nouveau millénaire. En utilisant un modèle de générations imbriquées sur trois périodes, nous montrons qu’une augmentation de l’inégalité de la richesse peut influencer la composition de ces transferts. Cependant, la part des transferts intra-ménages dans l’accumulation du capital humain et l’étendue de la préférence à léguer peuvent influer sur cette inégalité. Le deuxième chapitre examine le rôle du boom démographique sur la prévalence de l’emploi informel dans le contexte égyptien. Nous introduisons des générations de niveaux d’éducation hétérogènes imbriquées dans un modèle multisectoriel. Après avoir calibré et simulé le modèle, nous montrons qu’un boom démographique temporaire de travailleurs plus instruits peut avoir des effets à long terme sur les taux de non-formalité, en interaction avec la production et les prix. Nous comparons cet ajustement dynamique réel avec des scénarios contrefactuels, en soulignant l’importance des contraintes démographiques et du secteur privé sur les taux de non-formalité. Le troisième chapitre examine l’hétérogénéité des micro et petites entreprises (PME) au Maroc. Ces entreprises sont regroupées en trois catégories : les entreprises les plus performantes, les gazelles potentielles et les “autres.” Le document constate que les entreprises les plus performantes ont tendance à se débrouiller relativement bien dans tous les domaines examinés. En revanche, les gazelles potentielles semblent choisir leurs secteurs d’activité économique différemment et se heurtent à des contraintes particulières en ce qui concerne l’accès au crédit et la possibilité de se lier à d’autres entreprises. De plus, alors que les entreprises formelles semblent présenter une hétérogénéité significative, les entreprises informelles sont moins hétérogènes, montrant un petit échelon supérieur pouvant rivaliser avec les entreprises formelles, alors que d’autres ne sont pas très différentes les unes des autres.


  • Résumé

    The first chapter notes a change in the composition of private intergenerational transfers inFrance over time, from more intrahousehold transfers in the 1980s to more inheritance in thenew millennium. Using a three-period overlapping generations model, we show that a risein wealth inequality can influence the composition of these transfer. However, the share ofintrahousehold transfers in human capital accumulation and the extent of the preference tobequeath can influence this inequality. The second chapter looks at the role of the demographic boom on the prevalence of informal employment, with the context of Egypt. We introduce overlapping generations of heterogeneous education levels in a multi-sectoral model. After calibrating and simulating the model, we show that a temporary demographic boom of better educated workers can have long-run effects on non-formality rates, interacting with output and prices. We contrast this actual dynamic adjustment with counterfactuals, emphasizing the importance of demographics and private sector constraints on non-formality rates. The third chapter examines the heterogeneity of micro and small enterprises (MSEs) inMorocco. These enterprises are grouped into three categories: top performers, potentialgazelles and “others.” The paper finds that top performers tend to do relatively well inall areas examined. Potential gazelles, on the other hand, appear to choose their sectorsof economic activity differently and appear to face particular constraints when it comes toaccess to credit and the ability to link to other businesses. Moreover, while formal firmsappear to exhibit significant heterogeneity, informal firms are less heterogeneous, showing asmall upper echelon that can compete with formal firms, while others are not starkly differentform each other.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.