Saint-John Perse ou le lyrisme paradoxal : de la distanciation à la réconciliation avec soi

par André Thiandoum

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Dominique Carlat.

Soutenue le 25-10-2019

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Lettres, langues, linguistique, arts (Lyon) , en partenariat avec Passages XX-XXI (Lyon) (équipe de recherche) et de Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscription) .

Le président du jury était Catherine Mayaux.

Le jury était composé de Martine Boyer-Weinmann, Évelyne Lloze, Dominique Massonnaud.


  • Résumé

    Ce travail s’intéresse aux dimensions théorique et stylistique du lyrisme dans l’oeuvre poétique de Saint-John Perse. Il montre plus précisément comment cette oeuvre s’inscrit dans la modernité poétique de manière singulière grâce à l’articulation entre lyrisme et notion de mouvement. La thèse aborde la question de l’identité lyrique dont la posture est paradoxale dans la mesure où elle n’est jamais figée, mais en constant mouvement pour s’écarter de l’identité biographique. Le travail montre encore que le discours lyrique acquiert sa dynamique à travers la diffraction de l’identité lyrique (qui est à l’origine de la polyphonie énonciative) suivie de sa propre réunification. La thèse engage donc l’étude des fondements culturels et philosophiques de la poétique du mouvement qui caractérise l’oeuvre de Saint-John Perse ; elle analyse également, par une approche géopoétique, la dimension spatiale que prend l’expression lyrique. Pour marquer l’originalité et la singularité de l’oeuvre de Saint-John Perse et son inscription dans les problématiques modernes et contemporaines, elle montre enfin quels liens peuvent être établis entre les modalités d’existence du sujet lyrique et la poétique du mouvement.

  • Titre traduit

    Saint-John Perse or the paradoxical lyricism : from detachment to reconciliation with oneself


  • Résumé

    This study explores the theoretical and stylistic dimensions of lyricism in Saint-John Perse’s poetic work. In detail, it shows how his oeuvre comes within the scope of poetic modernity in a singular way, thanks to the synergy between lyricism and the idea of movement. This thesis approaches the paradoxical posture of the lyrical speaker’s identity, which is never fixed but, on the contrary, in continuous movement to differ from the biographical identity. Furthermore, this study shows that the lyrical discourse becomes dynamic through the diffraction of the lyrical speaker (at the origin of the polyphony in enunciation), followed by its reunification. Thus, this thesis analyses the cultural and philosophical bases of the poetics of movement that is characteristic of Saint-John Perse’s work. Moreover, it discusses the spatial dimension of the lyrical expression by a geopoetical approach. It finally studies the ties between the poetics of movement and the ways the lyrical speaker exists, it demonstrates the originality and singularity of Saint-John Perse’s oeuvre and shows the way it takes part in modern and contemporary issues.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.