Emploi et chômage en Algérie, évolution et transformaion de 1966 à 2014

par Ghalem Mekherbeche

Thèse de doctorat en Demographie

Sous la direction de Guy Brunet.

Soutenue le 27-02-2019

à Lyon , dans le cadre de École doctorale Sciences sociales (Lyon) , en partenariat avec Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (Lyon) (équipe de recherche) et de Université Lumière (Lyon) (établissement opérateur d'inscriptions) .

Le président du jury était Michel Oris.

Le jury était composé de Solène Morvant-Roux.

Les rapporteurs étaient Abdelkrim Fodil.


  • Résumé

    Cette étude a pour objectif d’étudier l’emploi et le chômage, son évolution en Algérie de 1966 à 2014 ainsi que ses aspects sociodémographiques. L’étude du marché du travail algérien a montré que celui-ci a subi de profondes transformations à cause des événements démographiques et économiques qui ont jalonné le pays, tels que : l’expansion de l’emploi informel et féminin, le recul de l’emploi public et l’effondrement du secteur agricole. L’analyse des données des enquêtes emplois de l’ONS, montre l’impact de ces éléments sur les taux d’activité. Ces derniers ont connu une grande hausse durant les périodes de crise etparticulièrement dans les années 1990. Cette hausse était due, à la fois, à la croissance démographique et à la poussée de l’activité féminine. Pour le taux de chômage, il a atteint son niveau le plus bas en 1984. Cette baisse est imputée à la faible pression démographique sur le marché du travail comme à la politique économique suivie dans les années 1970. A partir de 1986, le niveau de chômage augmente et atteint un pic durant les années 1990. Cette hausse a été déclenchée par un ensemble de facteurs : l’arrivée en masse sur le marché du travail d’individus issus des générations du baby-boom, la baisse durable des prix des hydrocarbures , la crise politique et sécuritaire et l’arrivée d’un nombre croissant de femmes sur le marché du travail. De 2000 à 2013, le niveau de chômage tend à la baisse. En effet, la forte hausse des prix des hydrocarbures en cette période, a permis la création d’un volume important d’emplois non permanents. S’ajoute, à cela, la baisse de la pression démographique dans la même période. A partir de 2014, le niveau de chômage repart vers la hausse alors qu’en même temps les cours du prix du pétrole chutent.Cette thèse a également visé le marché de l’emploi à l’échelle locale. Ainsi, l’enquête menée dans la wilaya d’Oran a concerné cinq communes. L’exploitation des données de cette enquête a révélé une forte participation des femmes dans la vie active ; près de la moitié d’entre elles ont suivi un enseignement supérieur. Cela a influé sur le taux d’activité global qui est plus élevé que la moyenne nationale. Quant aux taux d’emploi, ils sont faibles dans les communes réputées pour leur structure industrielle et plus important dans les communes les plus agglomérées. S’agissant de l’âge moyen d’entrée dans le premier emploi, l’enquête a relevé que le niveau d’instruction joue un rôle déterminant dans la diminution de l’écart entre les hommes et les femmes: l’âge d’entrée dans un premier emploi chez les universitaires femmes et hommes est presque identique alors que pour le niveau d’instruction égal ou inférieur au moyen, les femmes entrent plus tardivement sur le marché de l’emploi par rapport aux hommes. En ce qui concerne les demandeurs d’emplois, les données de l’enquête ont abouti à un taux de chômage plus élevé que la moyenne nationale. Le niveau de chômage est plus élevé dans les communes réputées être le bassin d’emploi de la wilaya d’Oran.

  • Titre traduit

    Employment and unemployment in Algeria, its evolution and transformation


  • Résumé

    This study aims to analyze employment, unemployment and their evolution in Algeria from 1966 to 2014 and their socio-demographic point of view. The study of the Algerian workforce has shown that there has been a profound transformation due to demographic and economic events which stand out as milestones such as: the expansion of informal work, women in the workforce, decreasing public sector employment and the collapse of agriculture. The analysis of studies by the ONS show the impact of these elements on the rate of activity. The latter has shown a large increase during periods of crisis and particularlyduring the 1990's.This demand was the result of the increase of population and the development of women in the workforce. Unemployment reached its lowest level in 1984. This reduction is due to low population demand and the political and economic situation in the 1970's. From 1986, unemployment increased and reached its peak in the 1990's. This rise was due to a number of factors: the arrival of the baby-boomers and an increased number of women in the workplace, low petrol prices, and the political and security crisis. From 2000 to 2013 unemployment lessened. In fact, the high price of petrol in this period created a large number of precarious jobs and a drop in demand. From 2014, unemployment increased while the price of petrol fell.This work also studies the marketplace on a local level via 5 communes in wilaya d'Oran. The analysis of the information reveals a strong female participation, almost half of them have tertiary qualifications. That has influenced the total activity which is higher than the national average. Employment is low in the communes with an industrial structure and more important in built-up areas.The study shows that the level of education for first job seekers plays an important role between the employment of men and women: the age of tertiary educated men and women entering their first job is almost equal, where the level of education of men and women is equal or less than the average, women enter the workforce later than men. The study reveals that the level of job-seekers is higher than the national average. The level of unemployment is higher in the labour pool of the communes of wilaya d'Oran.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Lumière (Bron). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.