Études de nouvelles architectures d’antennes hybrides reconfigurables

par Jorick Milbrandt

Thèse de doctorat en Electronique, microelectronique, optique et lasers, optoelectronique microondes robotique

Sous la direction de Thierry Monédière et de Marc Thévenot.

Soutenue le 20-12-2019

à Limoges , dans le cadre de École doctorale Sciences et Ingénierie des Systèmes, Mathématiques, Informatique (Limoges) , en partenariat avec XLIM (laboratoire) .

Le président du jury était Alain Reineix.

Le jury était composé de Thierry Monédière, Marc Thévenot, Romain Contreres, Cyrille Ménudier, Philippe Pouliguen.

Les rapporteurs étaient Hervé Aubert, Raphaël Gillard.


  • Résumé

    Les travaux présentés dans ce mémoire portent sur l’étude des Antennes Reconfigurables à Formateur de Faisceaux Réduit. Le concept des ARFFR généralise les travaux d’Harrington sur les antennes ESPAR à des réseaux réguliers composés d’éléments excités et d’éléments parasites. Cette approche vise à simplifier le réseau formateur de faisceaux des antennes afin de démocratiser l’usage d’antennes reconfigurables performantes. L’utilisation de charges réactives connectées aux éléments parasites permet de maintenir un nombre de contrôles suffisant pour gérer le rayonnement de l’antenne et son adaptation active. Dans ce cadre, l’objectif de cette thèse est d’évaluer les performances des ARFFR et de définir des architectures d’antennes permettant la réalisation de fonctions plus complexes que celles vues dans la littérature. Ces travaux doivent nous permettre de déterminer un périmètre d’application et une méthodologie de conception des ARFF. Après avoir présenté une description approfondie du concept ARFFR, ce mémoire propose d’analyser les performances d’une ARFFR en bi-bande en bande Ku. Un véhicule de test est ensuite utilisé pour valider l’approche numérique de modélisation des ARFFR utilisé. Nous élargissons finalement les résultats obtenus en analysant le comportement d’une AFFR en bipolarisation orthogonale.

  • Titre traduit

    Studies of new reconfigurable hybrid antenna archituectures


  • Résumé

    The works presented in this thesis focus on the study of reduced BFN reconfigurableantennas (ARFFR). The concept of ARFFR generalizes the works of Harrington onelectronically steerable parasitic array radiator to regular arrays composed by excited elementsand parasitic ones. This approach aims to simplify the BFN of these antennas in order todemocratize competitive reconfigurable antenna arrays. Thanks to the use of reactive loadsconnected to parasitic elements, controls are maintained to manage both beam forming andactive matching. This thesis aims to assess the performances of the ARFFR and to developantenna architectures which permit to attain complex functions. The scope of application ofARFFR is defined and a design methodology is proposed. This work details the principle ofARFFR concept and analyses the potentialities of a Ku-band ARFFR. The digital approachused to design ARFFR is validated thanks to a demonstrator. Finally, the potentialities of thisconcept are refined by the study of orthogonal bipolarization.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Limoges (Bibliothèque électronique). Service Commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.