Représentations des désidentifications et réélaborations identitaires dans la trilogie africaine de Léonora Miano

par Yana Zhou

Thèse de doctorat en Littératures française, francophones et comparée

Sous la direction de Martine Mathieu-Job et de Zhan Wang.

Le président du jury était Éric Lysøe.

Le jury était composé de Martine Mathieu-Job, Zhan Wang, Qiong Wang, Fen Yang.

Les rapporteurs étaient Éric Lysøe, Sylvie Brodziak.


  • Résumé

    Léonora Miano est une écrivaine franco-camerounaise qui est « jeune » mais féconde et déjà appréciée et reconnue par un large public ; elle peut être considérée comme une figure représentative parmi les écrivains de la génération postcoloniale sur le continent africain. Elle a publié une dizaine de romans, y compris deux trilogies, l’une dite africaine et l’autre « afropéenne » , de nombreux d’essais et des pièces de théâtres. La trilogie africaine regroupe L’Intérieur de la nuit, Plon, 2005 ; Contours du jour qui vient, Plon, 2006 ; Les Aubes écarlates, Plon, 2009 et constitue le corpus principal de cette thèse. La problématique identitaire est un sujet central et incontournable parmi les axes de recherches sur la littérature francophone africaine à cause de l’histoire coloniale et post-coloniale qui a perturbé les cultures traditionnelles et mis en contact des peuples et sociétés fort différents. En tant qu’écrivaine née dans les années 70, époque à la fois stimulante et troublante, Léonora Miano a vécu ses expériences d’adolescente sur le continent africain puis d’adulte en France à partir de ses études universitaires. Cette mobilité entre les continents et les cultures l’a amenée à connaître une vraie vie postcoloniale, à prendre du recul par rapport à l’histoire africaine ancienne et récente, à réfléchir sur les crises identitaires des Africains en Afrique et les causes de leurs crises dans la société postcoloniale complexe. Nous verrons donc que la trilogie africaine de Léonora Miano est révélatrice de ces questions socioculturelles car elle décrit un panorama des questions identitaires concentré spécifiquement sur une Afrique fictive mais évocatrice de bien des pays africains réels. Or ces bouleversements sont trop souvent éludés par les Européens et par les Africains eux-mêmes (c’est à la fois cette distanciation et ce retour africain qui fait la particularité de l’œuvre de cette Franco-Camerounaise). Cette thèse essaye en premier lieu de contextualiser notre approche de la trilogie, en donnant un aperçu général, surtout indispensable pour le lecteur chinois, sur la problématique de l’identité, le parcours de Miano (peu connue en Chine), et les contenus thématiques de la trilogie africaine. Dans la deuxième partie, nous travaillons sur toutes sortes de représentations de la désidentification africaine, autour du mal principal provoquant la crise identitaire : la violence (que ce soit la violence physique ou la violence psychologique) ; ses systèmes de fonctionnement sont analysés en détail et thématiquement fondés sur le corpus. Dans la troisième partie, nous traitons des résistances des personnages africains, protagonistes ou personnages secondaires, face à leurs crises identitaires pour élaborer une nouvelle identité africaine à l’époque postcoloniale. Dans toutes les parties, nous prenons en compte la particularité de l’écriture mianesque qui n’a rien de réaliste mais qui laisse entrevoir un sens parabolique, un monde noir mystérieux et tourmenté, des personnages divers mais typés, des histoires frappantes et cruciales rendant compte d’une vision affranchie et sans concession de l’Afrique contemporaine. Cette modalité narrative fait prendre conscience des évolutions identitaires des populations africaines dans le continent africain lui-même, l’ambition de l’auteure, à travers cette trilogie africaine, étant d’attirer notre attention sur ce qui est souvent ignoré volontairement ou non tant du côté africain qu’en dehors du continent.

  • Titre traduit

    Representations of the de-identification and re-elaborations of identity in the African trilogy of Léonora Miano


  • Résumé

    Léonora Miano is a "young" but fertile Franco-Cameroonian writer who is already appreciated and recognized by a large-scale public ; she can be considered as a representative among the writers of the postcolonial generation on the African continent. She has published a dozen novels, including two trilogies, one named as african and the other as "afropéenne", many essays and theatres. The African trilogy includes L’Intérieur de la nuit, Plon, 2005 ; Contours du jour qui vient, Plon, 2006 ; Les Aubes écarlates, Plon, 2009 and they are the main corpus of our thesis. The African trilogy is revealing of the socio-cultural questions related to colonization and entry into the postcolonial era, because it describes a panorama of identity questions focused specifically on a fictional Africa but evocative of many real African countries. But these upheavals are too often ignored by the Europeans and by the Africans themselves (at the same time, this distancing and this return to Africa make the work of the Franco-Cameroonian particular). The thesis attempts firstly to contextualize our approach to the trilogy, giving a general overview, especially essential for the Chinese public, on the question of identity, Miano’s course of life (who is still noteless in China), and thematic content of the African trilogy. In the second part, we work on all kinds of representations of African de-identification, around the main causing the crisis of identity: violence (physical violence or psychological violence); their operating systems are analyzed in detail and thematically based on the corpus. In the third part, we deal with the resistance of African protagonists or secondary characters, in front of their identity crises as well as the consequences and perspectives of their attempts to establish a new African identity in the postcolonial era. In all the parts, we take into account the peculiarity of the "mianesque" writing which is not realistic but suggests a parabolic sense, a black world mysterious and tormented, various et typified characters, striking and crucial stories, and making account of a frank and uncompromising vision of contemporary Africa.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.