Relationship between Investments in Intellectual Capital and Company's Book Value : evidence from French Companies (2008-2016)

par Milos Petkovic

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Eric Cauvin et de Élisabeth Walliser.

Soutenue le 11-07-2019

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Droit et sciences politiques, économiques et de gestion (Nice) , en partenariat avec Groupe de recherche en management (Nice) (laboratoire) et de GRM (laboratoire) .

Le président du jury était Bernard Olivero.

Le jury était composé de Eric Cauvin, Élisabeth Walliser, Bernard Olivero, Nicolas Aubert, Lionel Touchais, Corinne Bessieux.

Les rapporteurs étaient Nicolas Aubert, Lionel Touchais.

  • Titre traduit

    La relation entre les investissements dans le capital intellectuel et le total des actifs de l’entreprise : le cas des entreprises françaises (2008-2016)


  • Résumé

    Objectif: Le capital intellectuel est une ressource stratégique qui joue un rôle important dans le processus de création de valeur. Le sujet du capital intellectuel a été intéressant au cours des dernières décennies en tenant compte du fait que le vingtième siècle est un siècle d’idées, de connaissances, d’innovations, d’informations et de changements. Parallèlement, le marché financier est devenu influent sur le marché mondial, le capital intellectuel a donc joué un rôle très important. La plupart des recherches ont pour but d'identifier le lien entre le capital intellectuel et les performances financières à court terme, telles que les bénéfices, les parts de marché, les chiffres d'affaires ou la valeur marchande. Cette recherche vise à combler les lacunes de la littérature lorsqu'il s'agit de la valeur comptable totale en tant que performance finale. En améliorant la valeur comptable totale de la société et en créant de nouveaux actifs grâce à la capitalisation des investissements en composants de capital intellectuel, la société génère des avantages à long terme.Méthodologie: Nous avons inclus 498 entreprises françaises et 475 dans une analyse statistique de corrélation complexe respectivement dans deux modèles de recherche principaux. Les informations financières sont extraites de la base de données financières «Point Risk» pour répondre à la question de recherche principale. Le modèle utilisé dans cette étude est le modèle d'évaluation de la transformation du capital intellectuel (ICTEM) développé par Molodchik et al. (2012). Ce modèle étudie le processus de transformation du capital intellectuel dans la performance d’une entreprise.Constatations: Les entreprises transforment et capitalisent leurs investissements dans les composantes du capital intellectuel en actifs concrets de la valeur comptable totale. Les trois principales composantes du capital intellectuel dans lesquelles les entreprises investissent sont: le capital humain, le capital organisationnel et le capital relationnel.Conséquences et limites: La principale contribution de notre recherche est l’identification du lien entre les investissements dans les composantes du capital intellectuel et la valeur comptable totale de la société en tant que performance finale. Jusqu’à présent, la valeur comptable totale de la performance finale d’une entreprise n’était pas utilisée en corrélation avec le capital intellectuel et ses investissements.Les limites de l’étude sont la recherche d’informations financières adéquates sur les entreprises qui seront utilisées dans une analyse. Les informations financières, telles que les dépenses de marketing et les dépenses de R & D, ne sont pas toujours disponibles dans les comptes des entreprises.Caractéristique originale: cette étude présente la première vérification de la relation positive entre les investissements dans les composantes du capital intellectuel et la valeur comptable totale de la société.


  • Résumé

    Objective: Intellectual capital is a strategic resource that plays an important role in the value creation process. Taking into account that the twentieth century is a century of ideas, knowledge, innovations, information and changes, intellectual capital has been an interesting topic over the past few decades. At the same time, the financial market has become influential in the global market, so intellectual capital found a very important role for itself. Most of the research is aimed at identifying the relation between intellectual capital and short-term financial performance, such as profits, market shares, turnovers, or market value. This research aims to fill the gap in the literature that relates to the total book value as a final performance. By improving the total book value of a company and creating new assets through the capitalization of investments in intellectual capital components, a company generates benefits on a long-term basis. Methodology: We included 498 and 475 French companies in a complex correlation statistical analysis in two main research models respectively. The financial information was obtained from the financial database “Point Risk” for the purpose of addressing the main research question. The model used in the study is the Intellectual Capital Transformation Evaluating Model (ICTEM) developed by Molodchik et al. (2012). This model investigates the process of intellectual capital transformation in the performance of a company.Findings: Companies transform and capitalize their investments in intellectual capital components into concrete assets in the total book value. The three main intellectual capital components that companies invest in are: human capital, organizational capital and relational capital. Implications and limitations: The main contribution of our research is the identification of the link between investments in intellectual capital components and a company’s total book value as final performance. Until now, the total book value as company final performance has not been used in correlation with intellectual capital and its investments. There are limitations of the study. One of them is to find adequate financial information about companies that will be used in an analysis and another one is financial information, such as marketing expenses and R&D expenses, which is not always available in the accounts of a company. Original feature: This study presents the first verification of a positive relationship between investments in intellectual capital components and a company’s total book value.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?