Environnement socio-olfactif et choix alimentaires chez la souris domestique, Mus musculus domesticus

par Tatiana Forestier

Thèse de doctorat en Ethologie

Sous la direction de Patrick Gouat.

Soutenue le 08-03-2018

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Galilée (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Université Paris 13 (Etablissement de préparation) et de Laboratoire d'Ethologie Expérimentale et Comparée / LEEC (laboratoire) .

Le président du jury était Heiko Rödel.

Le jury était composé de Gérard Coureaud, Virginie Lattard, Christophe Feron.

Les rapporteurs étaient Elena Choleris, Matthieu Keller.


  • Résumé

    Le succès écologique de la souris domestique, Mus musculus domesticus, repose en partie par sa capacité à adapter son régime alimentaire aux ressources disponibles. La transmission sociale des préférences alimentaires (TSPA) est un apprentissage observé chez les rongeurs, leur permettant d’élargir leur répertoire alimentaire à moindre risque en obtenant des informations olfactives surde nouveaux aliments à partir des congénères. Cet apprentissage social s’observe directement,lors d’une rencontre avec un congénère ou indirectement, via des marques odorantes. Ce travail a pour but de déterminer comment les souris utilisent leur environnement socio-olfactif pour réaliser des choix alimentaires. Nos résultats ont révélé que l’absence du congénère lors de laTSPA indirecte réduit les contraintes sociales associées à une rencontre et permet l’acquisition de la TSPA entre femelles inconnues. Cependant, certaines contraintes physiques associées à la perception des informations dans les fèces peuvent réduire la disponibilité des informations alimentaires. Enfin, nous avons montré que les différentes préoccupations sexuelles des individus affectent la hiérarchisation des informations présentes dans les fèces et limitent, chez les mâles,l’acquisition de la TSPA. Nos résultats suggèrent que l’utilisation d’informations alimentaires chez les souris varie selon leur contexte social et écologique et implique différents processus tels que l’émotion et l’attention. En conditions naturelles, les voies directe et indirecte de la TSPA pourraient être complémentaires, chacune élargissant les conditions de transmission de l’information alimentaire chez les rongeurs.

  • Titre traduit

    Socio-olfactory world and food selection in the house mouse, Mus musculus domesticus


  • Résumé

    The ecological success of the house mouse, Mus musculus domesticus, implies a great capacity to adapt its diet to available food resources. The social transmission of food preference (STFP) is an adaptive type of learning observed in rodents allowing them to enlarge their food repertoire at lower risk by getting olfactory information on novel food sources from conspecifics. This social learning takes place directly, during an encounter with a conspecific or indirectly, via olfactory marks. The objective of this thesis work was to determine how mice use their socio-olfactory environment to make food choices. Our results revealed that the absence of the conspecific during the indirect STFP reduces the social constraints associated with an encounter and allows the acquisition of STFP between unfamiliar conspecifics. However, some physical constraints associated with the perception of information in feces may reduce the availability of food information. We also showed that different sex concerns of individuals may affect the prioritization of information present in feces and limit, in males, the acquisition of STFP. Our results suggest that the use of food information in mice varies according to their social and ecological context and involves different processes such as emotion and attention. Under natural conditions, the direct and indirect STFP could be complementary, each of them extending the conditions for the transmission of food information in rodents.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.