Etude des déterminants socioculturels du recours aux services de planification familiale par les femmes au Tchad : cas de la zone périurbaine d'Abéché

par Adam Yaya Abdel-Mahamoud

Thèse de doctorat en Sciences de la Vie et de la Santé

Sous la direction de Emmanuel Rusch et de Leslie Grammatico.

Soutenue le 23-05-2018

à Tours , dans le cadre de École doctorale Sciences de l'homme et de la société (Tours ; 1996-2018) , en partenariat avec Éducation Éthique Santé (Tours) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Anne-Marie Lehr-Drylewicz.

Le jury était composé de Virginie Migeot.

Les rapporteurs étaient René Jean Yves Robin, Cinira Magali Fortuna.


  • Résumé

    Les objectifs de notre étude étaient d’identifier et décrire les obstacles à la planification familiale ; d’analyser et déterminer les facteurs associés aux non recours par les femmes; et d’analyser l’attitude des professionnels de santé en matière de planification familiale. Une recherche bibliographique sur le thème et une enquête par questionnaire administrée lors d’entretiens face-à-face auprès des femmes en âge de procréer et auprès des professionnels de santé ont été réalisées. Les analyses statistiques ont été réalisées à l’aide d’EPI INFO 6 et SAS version 9.4. Une régression logistique a permis de mesurer l’association entre l’utilisation et non de méthodes de planification familiale. Au total, 314 femmes et 17 professionnels de santé ont été interrogés. L’accès aux services, l’âge, et l’ethnie étaient significativement associés au non recours à la planification familiale. Les obstacles, dont l’opposition du conjoint, manque d’information, manque de personnel qualifié limitaient le recours à la planification famille. La mise en oeuvre des interventions ciblées devront permettre de surmonter les obstacles et seraient les principaux déterminants au recours des services de planification par les femmes.

  • Titre traduit

    Study of socio-cultural determinants of the use of family planning services by women in Chad : case of the peri-urban area of Abeche


  • Résumé

    The objectives of our study were identified and describe the barriers to family planning; analyze and identify factors associated with non-use by women; and to analyze the attitude of health professionals regarding family planning. A literature search on the topic and a questionnaire survey administered in face-to-face interviews with women of childbearing age and health professionals were conducted. Statistical analyzes were performed using EPI INFO 6 and SAS version 9.4. Logistic regression measured the association between the use and non-use of family planning methods. A total of 314 women and 17 health professionals were interviewed. Access to services, age, and ethnicity were significantly associated with non-use of family planning. Barriers, including spousal opposition, lack of information, lack of qualified staff, limited the use of family planning. The implementation of targeted interventions will need to overcome barriers and be key determinants of women's use of planning services.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.