Étude des emplois de l'adjectif invarié en français

par Benoît Coiffet

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Injoo Choi-Jonin et de Dejan Stosic.

Le président du jury était Estelle Moline.

Le jury était composé de Injoo Choi-Jonin, Dejan Stosic, Véronique Van Reeth, Claude Guimier.

Les rapporteurs étaient Estelle Moline, Véronique Van Reeth.


  • Résumé

    Dans cette étude, nous analysons des combinaisons formées d’un verbe à droite duquel se trouve un adjectif invarié (du type manger + bio, acheter français). Dans cette position, il est incident au verbe d’un point de vue syntaxique. Cependant, en tant qu’élément caractérisant, il requiert sémantiquement des éléments supports, mais ceux-ci sont systématiquement absents de l’énoncé. L’absence de ces supports sémantiques entraîne son invariabilité, et c’est la raison pour laquelle on propose de parler d’adjectif « invarié ». On peut par ailleurs constater que l’adjectif, dans cet environnement syntaxique, fonctionne comme un adverbe, unité de langue avec lequel il partage cette position prototypique à droite du verbe. Il apparaît que dans ce contexte syntaxique, l’adjectif invarié peut porter sur plusieurs éléments. Dans certains cas, il peut s’agir d’éléments appartenant à la structure argumentale du verbe, tels que l’objet non exprimé ; dans d’autres cas, il peut porter sur des éléments qui n’appartiennent pas forcément à la structure argumentale (dans une combinaison du type pédaler + utile). Dans cette étude, nous postulons qu’il peut alors être complément de manière.

  • Titre traduit

    A study of the invariable Adjective in French


  • Résumé

    In this study, we analyze verb combinations formed by placing an adjective to the right of a verb (such as "to eat organic" or "to buy French"). Placed in this position, the adjective is incidental to the verb from a syntactical point of view. However, as a defining element, it requires supporting elements, which are systematically absent from the statement. The absence of these semantical supports causes the adjective to be grammatically invariable, and for that reason, we speak of "invariable" adjectives. It can be maintained that, in this syntactical environment, an adjective finds itself in the place of another linguistic structure of which it is the prototypical function and with which it appears to be in competition: the adverb.It appears that, in this syntactical contest, an invariable adjective bears upon several elements. In certain cases, it can be a matter of elements belonging to the argumental structure of the verb, such as the unexpressed object. In other cases, it can involve elements that do not necessarily belong to the argumental structure (as in the combination "to bike + useful"). In this study, we postulate that it can thus be a complement describing the manner.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.