Enjeux et dynamiques de la prise en compte et du rejet de la pluralité linguistique et culturelle des enfants dans les pratiques d’éducation scolaire et de soin orthophonique : Algérie-France : comparais(s)on

par Matthieu Marchadour

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Philippe Blanchet et de Safia Asselah-Rahal.

Soutenue le 11-10-2018

à Rennes 2 en cotutelle avec l'Université d'Alger 2. Département de français , dans le cadre de École doctorale Sociétés, temps, territoires (Angers) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Pôle de Recherche Francophonies, Interculturel, Communication, Sociolinguistique (laboratoire) .

Le président du jury était Marielle Rispail.

Le jury était composé de Stéphanie Clerc Conan, Nabila Benhouhou, Audrey Noël.

Les rapporteurs étaient Marielle Rispail, Mylène Eyquem-Lebon.


  • Résumé

    Ce travail propose une étude de la prise en compte des plurilinguismes des enfants dans les cadres scolaires et orthophoniques français et algériens. Nous y analysons les façons qu’ont les acteurs professionnels de l’éducation et du soin interrogés, d’agir vis-à-vis des différentes langues et cultures des enfants, tantôt élèves tantôt patients. Les problématiques centrales abordées sont notamment celles de la norme, de l’étrangeté ou de l’écart, et de la traduction. Dans ces contextes scolaires et thérapeutiques liés, nous souhaitons ainsi nous questionner sur les possibilités d’écarts et de « dissensus », à la fois conditions et stimulations du politique et du culturel, dont disposent les enfants qui y sont éduqués et soignés. En d’autres termes, comment les enseignants « ordinaires » et les orthophonistes (dont le préfixe peut laisser entendre une certaine idée de « droiture ») agissent avec et réagissent face à des enfants qui ne correspondent pas aux normes ou à la norme linguistico-culturelle attendue et exigée par l’éducation nationale et la société françaises? Le langage étant une création permanente, ces enseignants et ces orthophonistes ont-ils une vision d’un « ordre » linguistique et langagier influencé par une conception monolingue de la société ? Quelle part de liberté et de création, d’inattendu, eux aussi définitoires d’une certaine compréhension du politique, laissent ces éducateurs et ces thérapeutes aux enfants vis-à-vis de leur langage et de leurs langues ? Face à ces interrogations, c’est la figure de l’ « allophone », dont la nomination même pose grandement question, qui aura fonction de miroir et de révélateur des normes implicites des contextes étudiés.

  • Titre traduit

    Issues of the consideration of children’s linguistic and cultural plurality in teacher’s and speech-therapists’ practices : comparisons between Algeria and France


  • Résumé

    This work provides an overview on consideration of children’s plurilinguism in the frame of french and algerian school education and speech-therapist care. We analyse how professionals of education and care we interviewed act with, or react to children’s different languages and cultures. The main issues we approached are norms, strangeness or « deviation », and translation. In these educational and care frames, which are bound, we aim to think about children’s possibilities of « deviations » and dissensus, which are at the same time conditions and stimulations of politics and culture. In other words, how speech therapists and « ordinary » teachers act with and react to children who don’t correspond to norms or to the linguistic and cultural norm waited and required from french « national education » and french society ? Language being a permanent creation, do these teachers and speech therapists consider that there is a linguistic and language « order », influenced by a monolingual conception of society ? What part of freedom, creation and unexpectedness, all three that can also define a certain idea of politics, do teachers and speech therapists give to children about their languages ? To consider and throw light on these issues, we will be using the figure of pupils french educational system call « allophones » as a reflecting mirror to reveal implicit norms of the contexts we’ve been studying.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Enjeux et dynamiques de la prise en compte et du rejet de la pluralité linguistique et culturelle des enfants dans les pratiques d'éducation scolaire et de soin orthophonique : Algérie-France : comparais(s)on


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Rennes 2. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Université Rennes 2 [diffusion/distribution] à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Enjeux et dynamiques de la prise en compte et du rejet de la pluralité linguistique et culturelle des enfants dans les pratiques d'éducation scolaire et de soin orthophonique : Algérie-France : comparais(s)on
  • Détails : 1 vol. (859 p.)
  • Notes : Thèse soutenue en co-tutelle. Le CD-ROM d'accompagnement contient les annexes.
  • Annexes : Bibliogr. p. 825-850
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.