Impacts d'une réorganisations des réseaux commerciaux sur l'occupation rurale : les cités antiques de la Basse vallée de la Seine

par Jérôme Spiesser

Thèse de doctorat en Archéologie (archéologie environnementale)

Sous la direction de Christophe Petit.

Soutenue le 19-11-2018

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Archéologie (Paris) , en partenariat avec Archéologies et sciences de l'Antiquité (Nanterre) (équipe de recherche) et de Archéologies et sciences de l'Antiquité (Nanterre) (laboratoire) .

Le président du jury était Pierre Stanislas Nouvel.

Le jury était composé de Christophe Petit, Philippe Fajon, Cristina Gandini.

Les rapporteurs étaient Martial Monteil, Frédéric Trément.


  • Résumé

    Vers l'an 12 avant J.-C., l'empereur Auguste décide de réorganiser les Gaules. Il crée à cette occasion de nouvelles villes, et déplace aussi des agglomérations gauloises. Cette thèse a pour objectif d'étudier à court, moyen et long termes, l'impact qu'a pu avoir cette réorganisation territoriale sur l'occupation rurale. Son originalité est de modéliser les dynamiques d'occupations non plus à partir de données issues de prospection, mais grâce à celles découvertes de manière « fortuite » lors des opérations d'archéologies préventives. Le nombre d'habitats mis au jour a ainsi été rapporté à l'ensemble des superficies diagnostiquées pour baser la réflexion sur l'évolution des densités d'habitats. Cette analyse a été menée sur les 1182 diagnostics archéologiques réalisés depuis 1990 dans les quatre cités antiques de la basse vallée de la Seine, et qui ont permis de découvrir 232 habitats gaulois ou gallo-romains. Les principaux résultats sont que la création de nouvelles ville au début de I' Antiquité, a dans un premier temps entrainé un exode rural à proximité, en parallèle d'un enrichissement de la société rurale et d'un accroissement des inégalités. Cela a permis l'apparition de grandes exploitations agricoles dans la seconde moitié du II siècle après J.-C. : la villa gallo-romaine. Leur apparition a néanmoins provoquée le déclin progressif de la petite paysannerie dès la fin du IIe siècle, et est probablement en lien avec le développement des hameaux autour des villes augustéennes, dans la seconde moitié du IIIe siècle. Les espaces n'ayant pas fait l'objet d'une urbanisation planifiée au début de I' Antiquité, sont devenues des zones marginales au cours de cette période.

  • Titre traduit

    Impact analysis of a reaorganization of commercial networks on rural occupation : the Roman cities in the lower valley of the Seine river (Normandy, France)


  • Résumé

    Around 12 BC. Emperor Augustus decided to reorganise the Gauls. On this occasion, he created new cities and moved Protohistoric towns. This thesis aims to study in the short, medium and long terms, the impact this territorial reorganisation might have had on the rural occupation. Its originality is to model the dynamics of occupation not from data acquired during prospections but fortuitously during preventive archaeological operations. The number of settlements uncovered has been compared to the total surveyed surfaces, in order to base the reflection on the evolution of the density of settlements. This analysis has been conducted on the 1182 archaeological surveys conducted since 1990 in the four Roman cities of the lower valley of the Seine river and has allowed the discovery of 232 Gallic or Roman settlements. The main results are that the creation of new towns at the beginning of the Roman period, has firstly led to a rural exodus in short distances, in parallel with an enrichment of the rural society and an increase in inequalities. This has allowed the appearance of big agricultural exploitations in the second half of the 2nd century AC: the roman villa. Their appearance has nevertheless induced a progressive decline of the small peasantry from the end of the 2nd century forth, and is possibly linked to the development of hamlets around Augustan cities in the second half of the 3rd century. Areas that have not been subject to a planned urbanisation at the beginning of the Roman period have been marginalised.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.