Comprendre des métaphores en langue étrangère : approche comparative et descriptive du traitement métaphorique en français L2 par des apprenants adultes avancés de norvégien L1

par Catrine Bang-Nilsen

Thèse de doctorat en Sciences du langage - linguistique

Sous la direction de Pierre Larrivée et de Karine Duvignau.

Le président du jury était Marzena Watorek.

Le jury était composé de Pierre Larrivée, Karine Duvignau, Marzena Watorek, Louis de Saussure.

Les rapporteurs étaient Marzena Watorek, Louis de Saussure.


  • Résumé

    Des travaux indiquent qu’en L1, le traitement métaphorique pourrait représenter une difficulté pour des locuteurs non-natifs adultes alors qu’ils ont déjà acquis une compétence figurative dans leur L1. Néanmoins, peu d’études sont consacrées à ce sujet et encore moins en français L2 malgré son importance dans l’obtention d’un niveau de maitrise élevé. Notre étude est la première à réunir des facteurs tels que le coût cognitif que représenterait le traitement métaphorique, la capacité de la mémoire de travail, le niveau de maitrise et le type de métaphore. Cette étude a été conduite auprès d’apprenants avancés de norvégien L1 en immersion en France et auprès de locuteurs natifs de français L1. Les participants ont effectué une épreuve de compréhension de métaphores nouvelles et familières ainsi que des épreuves mesurant la capacité de la mémoire travail. Les résultats montrent que le traitement métaphorique en français L2 est influencé par le niveau de maitrise des apprenants et par le type de métaphore. Plus important encore, les résultats indiquent des degrés de difficulté dans le traitement métaphorique en fonction du degré de familiarité. Nous dégageons quelques tendances quant à l’influence de la capacité de la mémoire lesquelles nous donnent des pistes intéressantes pour des études complémentaires.

  • Titre traduit

    Understanding metaphors in a foreign language : a comparative and descriptive approach to metaphor processing in L2 French by advanced adult learners of L1 Norwegian


  • Résumé

    Studies show that that metaphor processing in an L2 could be a challenge for adult non-native speakers notwithstanding the fact that they have already acquired a figurative competence in their L1. However, few studies focus on the subject and even fewer in French as an L2 despite its importance in achieving a high proficiency level. To date, our study is the first to bring together factors such as the cognitive costs of metaphor processing in an L2, working memory capacity, proficiency and the type of metaphor. Our study was conducted on advanced learners of Norwegian as an L1 and native speakers of French as an L1. The subjects performed a metaphor comprehension task with novel and familiar metaphors as well as tasks measuring working memory capacity. The results show that metaphor processing in French as an L2 is influenced by the learners proficiency levels and by the type of metaphor. More importantly, the results indicate that there are degrees of difficulty in metaphor processing depending on degree of familiarity. The study shows trends regarding the influence of working memory which provides some promising leads for future studies.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Comprendre des métaphores en langue étrangère : approche comparative et descriptive du traitement métaphorique en français L2 par des apprenants adultes avancés de norvégien L1


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque de ressources électroniques en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Comprendre des métaphores en langue étrangère : approche comparative et descriptive du traitement métaphorique en français L2 par des apprenants adultes avancés de norvégien L1
  • Détails : 1 vol. (391 p.)
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.