Mourir à la guerre, survivre à la paix : les militaires irlandais au service de la France au XVIIIe siècle, une reconstruction historique

par Pierre Louis Coudray

Thèse de doctorat en Langues et littérature anglaise et anglo saxonnes

Sous la direction de Catherine Maignant et de Catherine Denys.

Le président du jury était Hervé Drévillon.

Le jury était composé de Catherine Maignant, Catherine Denys, Hervé Drévillon, Thomas Bartlett, Edmond Dziembowski, Yann Bevant.

Les rapporteurs étaient Thomas Bartlett, Edmond Dziembowski.


  • Résumé

    Cette thèse est une étude chronologique de la présence militaire irlandaise en France sous l’Ancien Régime associé à une analyse du mythe de la Brigade Irlandaise au XVIIIe siècle. En s’appuyant sur des sources primaires, dont certaines sont inédites, les quatre premiers chapitres proposent un cadre historique de la communauté militaire irlandaise et de l’acculturation progressive, mais parfois difficile, de ses membres. Le premier chapitre se concentre sur les écrits de l’élite française et de la littérature populaire d’Angleterre face aux Irlandais lors de la « Guerre des trois rois », tandis que le deuxième se penche sur l’image des soldats irlandais dans la presse des deux côtés de la Manche à la même période. Le troisième explique comment ces hommes sont devenus au fil du temps une troupe reconnue par ses pairs dans l’armée royale, tandis que le quatrième explore les stratégies mises en place par les militaires irlandais et leurs familles pour intégrer la société d’accueil. Ces deux chapitres montrent également le déclin de la présence effective d’Irlandais dans la Brigade. La question de la mémoire de la bataille de Fontenoy est au coeur du cinquième et du sixième chapitre qui étudient minutieusement la part des Irlandais dans la journée du 11 mai 1745 et le rôle des écrits du XIXe siècle dans la naissance d’une identité militaire proprement irlandaise. L’étude se focalise sur des sources contemporaines des faits pour le premier et des documents anglais, français et irlandais datant du XIXe siècle pour le second.

  • Titre traduit

    War casualties and peace fatalities : the Irish military serving in France in the 18th century, an historical reconstruction


  • Résumé

    This PhD is a chronological study of the military presence of Irishmen in Franceunder the Ancien Regime linked to an analysis of the myth surrounding the Irish Brigade in the18th century. Based on primary sources, some of which have been hitherto unpublished, the firstfour chapters propose an historical framework of the Irish military community and thesometimes difficult but progressive acculturation of its members. The first chapter focuses onthe writings of the French elite as well as popular literature from England about the Irish in the“War of the three kings”, while the second one is about the image of the Irish soldiers in thepress on both sides of the Channel during the same period. The third one explains how thesemen came to be recognised by their peers as a valuable unit in the French royal army and thefourth one explores the tactics used by Irish militarymen and their families to integrate intoFrench society. These two chapters also show the gradual decline of the actual presence ofIrishmen within the ranks of the Brigade. The question of the memory attached to the battle ofFontenoy is at the very core of the fifth and sixth chapters where the part played by Irishmenon the 11th of May 1745 is minutely studied. The birth of a distinct Irish military identity in19th century writings is also discussed. The study focuses on 18th century sources for the fifthchapter and 19th century sources from France, England and Ireland for the sixth.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.