Industries culturelles et créatives au Burkina Faso. : Analyse des filières au prisme des politiques et des stratégies d'acteurs .

par Jacob Yarabatioula

Thèse de doctorat en Sciences de l'Information et de la Communication

Sous la direction de Benoît Lafon et de Bertrand Cabedoche.

Le président du jury était Philippe Bouquillion.

Le jury était composé de Bernard Miège.

Les rapporteurs étaient Théophile Serge Balima, Pierre Moeglin.


  • Résumé

    Comment se construisent, se structurent et s’organisent les filières des industries culturelles et créatives au Burkina Faso ? Quel est leur niveau de développement ? Quels sont les défis actuels auxquels elles sont confrontées et quelles sont les stratégies des acteurs. Ce sont-là les questions que se propose de répondre notre travail de recherche.Le développement des industries culturelles au Burkina Faso est en marche depuis les indépendances et s’est accentué lors de ces dix dernières années. Cette dynamique connait des hauts et des bas au gré des circonstances (environnement), des acteurs et des politiques publiques. Malgré les efforts et les avancées dans le secteur, on note la faible industrialisation de la culture et le caractère dit embryonnaire des filières. Pendant ce temps les espoirs des acteurs placés en ces industries culturelles et créatives pour leurs capacités à créer des richesses et des emplois sont grands et relatifs. Les discours et les pratiques sont souvent contradictoires et les politiques publiques manquent de pragmatisme.Face à cette situation, couplée avec les mutations qui atteignent aujourd’hui les industries culturelles, notre travail s’est évertué à montrer l’état ou l’environnement dans lequel a évolué et évoluent actuellement l’industrialisation de la culture et comment les acteurs à chaque niveau des filières industrielles (Livre, Musique enregistrée, Cinéma et audiovisuel, Jeux vidéo) et des filières dites créatives (Mode et textile et Design & artisanat d’art) s’organisent et structurent leurs secteurs pour continuer d’exister dans un contexte d’ouverture, de mondialisation des œuvres artistiques et culturelles. Enfin, le travail se conclut en s’ouvrant sur les mutations actuelles qui caractérisent les filières industrielles de la culture, tant au niveau des facteurs de production que des stratégies des acteurs.Mots-clésIndustries culturelles ; Industries culturelles et créatives ; Développement culturel ; Filières ; Stratégies d’acteurs ; Politiques culturelles ; Politiques publiques ; Economie de la culture ; Economie politique.

  • Titre traduit

    Cultural and Creative Industries in Burkina Faso. : Analysis of the sectors through the lens of the policies and strategies of the actors.


  • Résumé

    How are built, to structure and organize courses cultural industries and creative in Burkina Faso? What is their level of development? What are the current challenges they are facing and what are the strategies actors? These are just issues that sets out to answer our research work.The development of cultural industries in Burkina Faso is in operation since independence and has intensified over the past ten years. This dynamic knows the ups and downs depending on the circumstances (environment), actors and public policy.Despite the efforts and progress in the sector there is the low industrialization of culture and embryonic chains character. Meanwhile the hopes of the actors placed in them (cultural industries and creative) for their ability to create wealth and jobs are large and related. Discourses and practices are often contradictory and public policy lack of pragmatism.Faced with this situation, our work is striven is to show the State or the environment in which evolved and are currently changing the industrialization of culture and how the actors at each level of the streams industrial (Book, Music, Cinema and audiovisual, Video games) and the so-called creative industries (Fashion and textile design & Arts and crafts) are organized and structure their sectors to continue to exist in a context of openness, globalization of artistic and cultural works.Finally, the work closes by opening up the current changes that characterize the industrial sectors of culture both at the level of production factors in the strategies of the actors.KeywordsCultural industries ; Cultural and creative industries ; Cultural development ; Dies ; Stakeholder strategies ; Cultural policies ; Public policies ; Economy of culture ; Political economics.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.