La Grande Loge Nationale Indépendante et Régulière pour la France et les Colonies Françaises (1910-1940)

par Francis Delon

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Cécile Révauger.

Soutenue le 19-06-2018

à Bordeaux 3 , dans le cadre de École doctorale Montaigne-Humanités (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Sciences, Philosophie, Humanités (Bordeaux) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean Mondot.

Le jury était composé de Cécile Révauger, Jeffrey Tyssens, Andrew John Prescott, Éric Saunier, Roger Dachez.

Les rapporteurs étaient Jeffrey Tyssens, Andrew John Prescott.


  • Résumé

    Créée le 5 novembre 1913, la Grande Loge Nationale Indépendante et Régulière (GLNIR) occupe une place particulière dans le paysage maçonnique français. En effet, à la différence du Grand Orient de France et de la Grande Loge de France fortement impliqués dans les problèmes de société, elle s’attache essentiellement à la formation morale de ses membres à partir d’une approche symbolique. L’accent sera plus particulièrement mis sur les points suivants : - la notion de « régularité maçonnique » définie par la Grande Loge Unie d’Angleterre. - les raisons de l’absence d’une Grande Loge « régulière » en France, malgré la création de deux Ateliers francophones à Londres. - l’évolution de la Loge anglophone « « Anglo-Saxon Lodge » n°343, créée en 1899 par des Maçons anglais et américains au sein de la Grande Loge de France, non reconnue également par Londres bien qu’elle exige de ses membres la croyance au « Grand Architecte de l’Univers ». - l’influence méconnue du courant maçonnique spiritualiste du lyonnais Jean Bricaud. - l’échec de Ribaucourt et de sa Loge « Le Centre des Amis » conduits à former cette nouvelle structure en raison de l’opposition du Grand Orient de France à la présence d’un rite chrétien, le Régime Écossais Rectifié. - la création de Loges militaires anglaises et le non ralliement escompté d’autres Ateliers du Grand Orient de France pendant la Première Guerre Mondiale. - la spécificité de la GLNIR (prépondérance britannique, problèmes de conscience des francs-maçons catholiques, évolution de ses 34 Ateliers et rôle pionnier de ses deux Loges de recherches). - les relations avec la Grande Loge Unie d’Angleterre et les autres Grandes Loges « régulières » et l’impact de la Déclaration de 1929 définissant strictement les principes de la « Régularité ».

  • Titre traduit

    The Regular National Grand Lodge of France (1910-1940)


  • Résumé

    Founded on November 5th 1913, the Regular National Grand Lodge of France plays a specific role in French Freemasonry. Indeed, unlike the Grand Orient of France and the Grand Lodge of France which are strongly committed to social issues, it focuses on the moral formation of its members and has a a symbolical approach. The following points will be emphasized: - the notion of “Masonic Regularity” defined by the United Grand Lodge of England ; - the reasons for the absence of a “regular” Grand Lodge in France in spite of the foundation of two French speaking lodges in London ; - the evolution of the English speaking Lodge “Anglo-Saxon” n°343 founded in 1899 by several English and American Masons under the Jurisdiction of the Grand Lodge of France but not recognized by London although it required its members to believe in the Great Architect of the Universe ; - the underestimated influence of the spiritualist Masonic current of Jean Bricaud, the mason from Lyon; - the failure of Bro. De Ribaucourt and his Lodge “Centre des Amis” to form this new structure because of the opposition of the Grand Orient of France to the presence of a Christian Rite: the Rectified Scottish Rite ; - the setting of British Military Lodges and the failure to rally several other Lodges of the Grand Orient of France during World War I ; - the specificity of the Regular National Grand Lodge of France (British predominance, the moral qualms of catholic Freemasons and the pioneer role of its two Lodges of Research) ; - the relations with the United Grand Lodge of England and the other “Regular” Grand Lodges, and the impact of the Declaration of 1929 promulgating the Basic Principles for Grand Lodge Recognition.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 01-01-2021


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.