Prise en charge du « copie et appropriation » dans les lignes de produits logiciels

par Eddy Ghabach

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Mireille Blay-Fornarino.

Soutenue le 11-07-2018

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Sciences et technologies de l'information et de la communication (Sophia Antipolis, Alpes-Maritimes) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) , Laboratoire Informatique, signaux et systèmes (Sophia Antipolis, Alpes-Maritimes) (laboratoire) et de Scalable and Pervasive softwARe and Knowledge Systems (laboratoire) .

Le président du jury était Philippe Lahire.

Le jury était composé de Philippe Lahire, Abdelhak-Djamel Seriai, Tewfik Ziadi, Laurence Duchien.

Les rapporteurs étaient Abdelhak-Djamel Seriai, Tewfik Ziadi.


  • Résumé

    Une Ligne de Produits Logiciels (LPL) supporte la gestion d’une famille de logiciels. Cette approche se caractérise par une réutilisation systématique des artefacts communs qui réduit le coût et le temps de mise sur le marché et augmente la qualité des logiciels. Cependant, une LPL exige un investissement initial coûteux. Certaines organisations qui ne peuvent pas faire face à un tel investissement, utilisent le « Clone-and-own » C&O pour construire et faire évoluer des familles de logiciels. Cependant, l'efficacité de cette pratique se dégrade proportionnellement à la croissance de la famille de produits, qui devient difficile à maintenir. Dans cette thèse, nous proposons une approche hybride qui utilise à la fois une LPL et l'approche C&O pour faire évoluer une famille de produits logiciels. Un mécanisme automatique d’identification des correspondances entre les « features » caractérisant les produits et les artéfacts logiciels, permet la migration des variantes de produits développées en C&O dans une LPL. L’originalité de ce travail est alors d’aider à la dérivation de nouveaux produits en proposant différents scenarii d’opérations C&O à effectuer pour dériver un nouveau produit à partir des features requis. Le développeur peut alors réduire ces possibilités en exprimant ses préférences (e.g. produits, artefacts) et en utilisant les estimations de coûts sur les opérations que nous proposons. Les nouveaux produits ainsi construits sont alors facilement intégrés dans la LPL. Nous avons étayé cette thèse en développant le framework SUCCEED (SUpporting Clone-and-own with Cost-EstimatEd Derivation) et l’avons appliqué à une étude de cas sur des familles de portails web.

  • Titre traduit

    Supporting Clone-and-Own in software product line


  • Résumé

    A Software Product Line (SPL) manages commonalities and variability of a related software products family. This approach is characterized by a systematic reuse that reduces development cost and time to market and increases software quality. However, building an SPL requires an initial expensive investment. Therefore, organizations that are not able to deal with such an up-front investment, tend to develop a family of software products using simple and intuitive practices. Clone-and-own (C&O) is an approach adopted widely by software developers to construct new product variants from existing ones. However, the efficiency of this practice degrades proportionally to the growth of the family of products in concern, that becomes difficult to manage. In this dissertation, we propose a hybrid approach that utilizes both SPL and C&O to develop and evolve a family of software products. An automatic mechanism of identification of the correspondences between the features of the products and the software artifacts, allows the migration of the product variants developed in C&O in an SPL The originality of this work is then to help the derivation of new products by proposing different scenarios of C&O operations to be performed to derive a new product from the required features. The developer can then reduce these possibilities by expressing her preferences (e.g. products, artifacts) and using the proposed cost estimations on the operations. We realized our approach by developing SUCCEED, a framework for SUpporting Clone-and-own with Cost-EstimatEd Derivation. We validate our works on a case study of families of web portals.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.