Les représentations sociales du changement climatique au Cameroun : analyse de presses et analyse comparée chez les agriculteurs en zone équatoriale et en zone soudano-sahélienne

par Nicole Kay

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Sandrine Gaymard.

Le président du jury était Dario Páez.

Le jury était composé de Angel Egido.

Les rapporteurs étaient Christine Roland-Lévy.


  • Résumé

    Le changement climatique est manifeste et son impact sur l’agriculture est indéniable, surtout dans les pays d’Afrique subsaharienne qui restent les plus vulnérables. Cette étude analyse la représentation sociale du changement climatique chez les agriculteurs au Cameroun. Le cadre théorique est celui de l’approche structurale des représentations sociales. Ainsi, il est question d’examiner l’organisation et la structuration de l’objet changement climatique auprès de ce public spécifique que sont les agriculteurs. Trois enquêtes ont été réalisées à cet effet. La première étude est une enquête exploratoire ; deux groupes d’agriculteurs (N= 60) issus de deux contextes géo-climatiques différents ont été interrogés par le biais du test d’associations libres. On observe que le changement climatique est bel et bien un objet porté en représentation chez les agriculteurs et présente deux noyaux centraux différents articulés autour d’éléments naturels et fonctionnels. La seconde étude a été réalisée quatre ans plus tard auprès de deux groupes d’agriculteurs (N=95), toujours dans les mêmes contextes géo-climatiques. Le test d’associations libres a été complété par le questionnaire de caractérisation. Tout comme la première enquête, on observe également deux représentations sociales différentes du changement climatique. Pour un groupe, l’absence des pluies apparaît plus sailllante et l’avancée du désert plus caractéristique ; tandis que pour l’autre, le changement des saisons semble plus central. La lecture diachronique de l’étude montre des évolutions dans la représentation. La troisième étude s’est intéressée au discours de la presse sur le changement climatique par l’analyse lexicométrique. Trois journaux et quotidiens ont été analysés. On observe une potentielle influence du discours de presse dans le champ représentaionnel. Au-delà de la variable contextuelle qui différencie fortement les deux groupes d’agriculteurs en induisant des représentations sociales différenciées, l’étude montre une représentation sociale décrite essentiellement à travers ses effets, structurée autour des éléments naturels liés à la pratique agricole et qui évolue progressivement. Les résultats sont discutés au regard des caractéristiques climatiques de chaque zone et de l’adaptation au changement climatique par l’adoption de nouvelles pratiques agricoles.

  • Titre traduit

    Social representations of climate change in Cameroon : press and compared analysis in the farmers from equatorial zone and sudano-sahelian zone


  • Résumé

    Climate change is obvious and its impacts on agriculture in undeniable especially in sub-saharan african countries which remain the most vulnerable. This study analyzes the social representation of climate change among farmers in Cameroon. The theoretical framework is the structural approach of social representations. Thus, it was question of examining the organisation and the structuring of the object climate change within the specific public which are the farmers. Three surveys were conducted for this purpose.The first study in an exploratory survey ; three groups of farmers (N=60) were interviewed through the free association test. It is observed that climate change is indeed an object of representation for farmers and has a dual structure with two different core centers that have functional elements.The second study was condutued four years laters within two groups of farmers (N=95) still in the same geo-climatic contexts. The free association test was completed by the characterization questionnaire. As with the first survey, there are also two different social representations of climate change. For one group, the absence of rain appears more salient and the advance of desert mor characteristic ; while for the other, the change of season seems more central. A diachronic reading of the study shows changes in the representation.The third study focused on the press release on climate change through lexicometric analysis. Three newspapers and dailies were analyzed. There is a potential influence of the press discourse in the representation field.Beyond the contextual variable that strongly differentiates the two groups of farmers by inducing differentiated social representations, the study shows a social representation described essentially through its effects, structured around natural elements related to agricultural practice and evolving gradually. The results are discussed in terms of the climatic characteristics of each zone and adaptation to climate change through the adoption of new agricultural practices.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.