Le roman africain francophone au tournant des indépendances (1950-1960) : la construction d'un nouvel ethos d'auteur

par Tal Sela

Thèse de doctorat en Littérature française et francophone

Sous la direction de Anthony Mangeon et de Ruth Amossy.

Soutenue le 11-09-2017

à Strasbourg en cotutelle avec Tel-Aviv university , dans le cadre de École doctorale Humanités (Strasbourg ; 2009-....) , en partenariat avec Configurations littéraires (Strasbourg) (laboratoire) .

Le président du jury était Catherine Mazauric.

Les rapporteurs étaient Catherine Mazauric, Bernard Mouralis.


  • Résumé

    La présente recherche s’intéresse à l’identité que l’auteur élabore de manière singulière dans le texte. Elle révèle des procédures discursives, argumentatives et stylistiques qui constituent à la fois l’œuvre et son auteur. Si les enjeux du discours littéraire sont ceux qui préoccupent un écrivain africain soucieux de l’avenir de son pays, sa singularité artistique dépend moins de son origine africaine que de sa manière originale de s’intégrer dans la République mondiale des lettres, à partir du champ littéraire français, en fonction de l’ensemble des discours littéraires et sociaux qui traversent ce champ particulier. La recherche examine l’image discursive (ethos) qui se construit dans les romans de deux auteurs : Le docker noir (1956) et Les Bouts de bois de Dieu (1960) d’Ousmane Sembène ; Le Pauvre Christ de Bomba 1956 et Mission terminée 1957 de Mongo Beti – les deux « écrivains africains » les plus réputés qui ont publié leur premier roman avant les Indépendances.

  • Titre traduit

    The African francophone novel at the era of independences (1950-1960) : the construction of a new ethos of author


  • Résumé

    This research focuses on the identity that an author uniquely constructs and elaborates throughout his works. In doing so, the thesis reveals major discursive, argumentative and stylistic aspects of the literary works as well as of the image of their authors. Although their writing may be concerned with the future of their country, the artistic uniqueness of the work depends less on one’s African origins, and more on his connections to The World Republic of Letters as a member of the French literary field, taking into account the totality of literary and social discourses that constitute this field. This study wishes to examine the discursive Image (ethos) of two authors – Ousmane Sembène (Le docker noir 1956 et Les Bouts de bois de Dieu 1960) and Mongo Beti (Le Pauvre Christ de Bomba 1956 and Mission terminée 1957) – two of the most acclaimed “African writers” published before the time of the African Independence (1960’s).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?