Economie de pêche au Mésolithique et diversité piscicole à l'Holocène ancien dans le bassin hydrographique du Doubs

par Deborah Frontin

Thèse de doctorat en Archéologie environnementale. Spécialité Archéozoologie

Sous la direction de Christophe Petit.

Soutenue le 23-03-2017

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Archéologie (Paris) , en partenariat avec Equipe ESPRI (Nanterre) (équipe de recherche) et de Archéologies et sciences de l'Antiquité (Nanterre) (laboratoire) .

Le président du jury était Grégor Marchand.

Le jury était composé de Christophe Petit, Anne Bridault, Marie-Christine Marinval, Christophe Cupillard.

Les rapporteurs étaient Arturo Morales Muñiz.


  • Résumé

    La question de la pratique de la pêche et du rôle qu'elle a joué dans la subsistance humaine au cours de la transition Tardiglaciaire-Holocène a été abordée à l'aide de l'étude de restes d'ichtyofaunes. Les séries sont issues de sites localisés en bordure du Doubs dans le Jura: 1 série de la couche 3 de l'abri des Cabônes à Ranchot() 0 000 restes datés du Boréal), 5 séries datées de l'Epipaléolithique au Mésolithique de Rochedane à Villars-sous-Dampjoux, 2 séries mésolithiques de Gigot I à Bretonvillers et 2 séries mésolithiques de la Roche-aux-Pêcheurs à Villers-le-Lac. La méthodologie de travail a permis outre d'extraire des restes des informations archée-ichtyologiques origine du dépôt, identification, quantification, reconstitutions des tailles et des poids) de pouvoir exploiter ces données dans une optique économique, c'est-à-dire en terme de choix des espèces pêchées, des milieux exploités, des techniques de pêche employées ou de la saisonnalité d'exploitation des ressources. Les résultats démontrent que la pêche est une activité pratiquée tout au long de l'année et surtout au début de la bonne saison. Elle est réalisée essentiellement dans le milieu local et vise l'ensemble des ichtyofaunes. La ressource est prélevée dans des milieux intermédiaires de type berges ou bras secondaires le plus souvent à l'aide d'engins de piégeage comme la nasse. Le poisson est ensuite consommé sur place sans traitement préalable, puis les restes sont rejetés directement sur les sites ou dans certaines zones particulières. La pêche est une activité bien développée et maîtrisée. L'exploitation des ressources piscicoles semble optimisée et vise à obtenir un certain rendement de pêche en fournissant un effort réduit.

  • Titre traduit

    Mesolithic fishing economies and Early Holocene fish diversity in the Doubs catchment basin (Jura, France)


  • Résumé

    This dissertation focuses on understanding fishing practices and their role in human subsistence economies during the Late-Glacial/Earl Holocene transition, through the ichtyo-archaeological study of over 11,000 fish bone remains. The remains original from four archaeological sites of the Doubs hydrographical basin (Jura, France), namely the Cabônes rock-shelter in Ranchot ( 1 very large assemblage dating from the Boreal period),Rochedane in Villars-sous-Dampjoux (5 assemblages spanning the Epipaleolithic to the Mesolithic), Gigot in Bretonvillers (2 mesolithic assemblages) and Roche-aux-Pêcheurs in Villers-le-Lac (2 mesolithic assemblages). After an initial reassessment of the most common analytical tools used in ichtyo-archaeology, we developed a thorough protocol allowing bath the characterisation of our assemblages (origin of deposit, taxonomical identification, quantification, body-size and weight estimates and the economic analysis of fishing as a subsistence activity. Fishing appears to have been practiced year-round, with an increase in catch at the beginning of the warm season. The activity stayed very local, and targeted ail of the available species. Fishermen seem to have favoured intermediate river environments, such as shallow banks o side channels, most suitable for setting fish-traps. The prey was then consumed directly on site, apparently without any prior preparation, and the refuse was discarded in the immediate vicinity, often around healths. Late-Glacial and Early Holocene societies of France demonstrate an excellent command of the exploitation of fluvial resources, and fishing appears to have been optimized to maximise yield-to-effort ratios.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 23-01-2019

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.