The political economy of environmental public policies : five essays on European countries

par Benjamin Michallet

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de François Facchini.

Soutenue le 04-09-2017

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (laboratoire) .

  • Titre traduit

    L'économie politique des politiques publiques environnementales : cinq essais sur les pays européens


  • Résumé

    La mise à l’agenda politique des questions environnementales connait depuis les années70 un dynamisme sans précédent dans les pays européens. Cette tendance s’est exprimée par l’offre de politiques environnementales de la part des partis politiques lors des campagnes électorales, et la mise en place de plans de finances publiques dédiés à la protection de l’environnement lors des mandats politiques. Au travers de cinq essais s’inscrivant dans l’économie politique de l’École des choix publics, cette thèse s’attache à déterminer si les hommes politiques ont agi de sorte à maximiser leur intérêt personnel ou au contraire à servir le bien-être collectif. Le premier chapitre interroge l’insertion des questions environnementales au sein de la diversité des idéologies politiques des grands partis français tandis que le chapitre 2 analyse les déterminants de l’offre environnementale dans les programmes des partis politiques en Europe depuis 1970. Les chapitres 3 et 4 mobilisent les données de finance publique environnementale des pays européens depuis 1995 et analysent successivement la programmatique de l’offre environnementale et l’impact des règles électorales sur le niveau de dépense publique à l’échelle du budget central et du budget global des États. Le chapitre 5 oppose successivement l’entrepreneuriat politique à l’entrepreneuriat associatif et l’entrepreneuriat de marché comme solution efficace aux problèmes environnementaux.


  • Résumé

    In the 70s, European countries have started seeing a significant politicization of environmental issues. This trend was expressed by political parties through a platform of environmental public policies during political campaigns, as well as the setting of environmental budgets by the presidents during their terms of office. By means of five essays falling into the scope of the Public Choice School of Thought, this thesis aims at determining whether politicians’ behavior have been motivated by self-interest or rather by global well-being satisfaction.The first chapter examines how environmental issues have integrated the spectrum of French political parties of all ideologies whereas the second chapter analyses the determinants of an environmental offer and this within the European political parties since 1970. Chapter 3 and 4 focus on environmental public spending done dy European countries since 1995, and analyze the application of the environmental political pledges and the impact of the electoral rules inplace on environmental public spending at both, the central budget scale and the total budget scale of states. Chapter 5 compares political entrepreneurship to associative entrepreneurship and market entrepreneurship to determine the most efficient way of solving environmental issues.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.