La Schola Cantorum dans la vie symphonique à Nantes de 1913 à 1947

par Michelle Bourhis

Thèse de doctorat en Arts

Sous la direction de Yannick Simon.

Le président du jury était Jean-Christophe Branger.

Le jury était composé de Yannick Simon, Jean-Christophe Branger, Laure Schnapper, Florence Doé de Maindreville.

Les rapporteurs étaient Laure Schnapper.


  • Résumé

    De 1913 à 1947, entre la première prestation de ses choeurs jusqu’au décès de sa fondatrice, Marguerite Le Meignen, la Schola Cantorum de Nantes connaît une activité ininterrompue malgré deux guerres mondiales et un contexte politique agité. Le groupement naît dans une ville prospère avant la Première Guerre mondiale où la vie musicale est fort diversifiée, le théâtre lyrique occupant cependant la première place. Grâce à Marguerite Le Meignen, une femme à la très forte personnalité, une société de concerts voit le jour. Très solidement organisée, sachant communiquer avec brio, elle propose des programmes variés tant l’hiver que l’été. Le lien avec la Schola Cantorum de Paris fondée par Vincent d’Indy, affirmé avec conviction au début de l’apparition de la Schola de Nantes, se relâche très rapidement pour laisser place à une réalisation originale. La place hégémonique de Marguerite Le Meignen qui domine la vie musicale nantaise pendant trente-quatre ans, empêche la pluralité, même si elle finit par être en concurrence avec d’autres groupements symphoniques dont le principal, l’Association des Concerts Symphoniques du Conservatoire de Nantes préfigure l’actuel Orchestre National des Pays de la Loire.

  • Titre traduit

    From 1913 to 1947, the Schola Cantorum in Nantes symphonia’s life


  • Résumé

    From 1913 to 1947, since the first choirs performance to the death of her founder, Marguerite Le Meignen, Nantes Schola Cantorum experienced an uninterrupted activity, despite two world wars and a disturbed political context. The group is born in Nantes, a flourishing town before WWI where musical life is greatly diversified, despite the predominance of lyric theater. Thanks to Marguerite Le Meignen, a very strong personality, a concert company comes. With a great sense of organization, knowing how to communicate with brio, she suggests various programs both winter and summer. The link with Paris Schola Cantorum founded by Vincent d’Indy, assured with conviction at the creation of Nantes Schola, soon vanished very quickly. Marguerite Le Meignen’s hegemonic place, dominating Nantes musical life during thirty-four years, prevented plurality, evenif she ends up competing with other symphonic bands, particulary the famoust « Association des Concerts Symphoniques du Conservatoire de Nantes » who prefigures the actuel « Orchestre National des Pays de la Loire ».


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

La Schola Cantorum dans la vie symphonique à Nantes de 1913 à 1947


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. BU Lettres, Sciences humaines. Service commun de la documentation.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : La Schola Cantorum dans la vie symphonique à Nantes de 1913 à 1947
  • Détails : 1 vol. (657 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 603-611. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.