Développement et dépendance des systèmes portuaires d'un état fragile ancrés dans la mondialisation : l'exemple de Djibouti

par Ismaël Abdillahi Guirreh

Thèse de doctorat en Géographie humaine et régionale

Sous la direction de Pierre Thorez.

Le président du jury était Bezunesh Tamru.

Le jury était composé de Bezunesh Tamru, Moustapha Nour Ayeh, Clarisse Didelon.

Les rapporteurs étaient Jean Debrie, Jean-Marie Miossec.


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est une analyse géohistorique et géopolitique du système portuaire de Djibouti à l’aune de l’arrivée des capitaux étrangers et leurs impacts politiques, sociaux-économiques dans le développement du pays. Elle privilégie ainsi deux échelles, celle du port (l’évolution des fonctions portuaires) et celle du corridor (Djibouti – Ethiopie). En effet, Djibouti, lieu stratégique depuis l’ouverture du canal de Suez en 1869, connaît un regain d’intérêt depuis les années 2000. L’arrivée des investissements étrangers principalement en provenance des puissances émergentes (Dubai d’abord ensuite de la Chine) a transformé les infrastructures de transport donc du pays. Un regain d’intérêt qui n’est pas uniquement économique puisqu’on assiste également une multiplication des bases militaires (américaine, japonaise, chinoise) qui viennent se grever à l’ancienne base française héritée de la colonisation montre le rôle stratégique de Djibouti dans la surveillance et la sécurisation de la route maritime par les grandes puissances. Ce travail s’inscrit, donc, dans la lignée des recherches sur la relation ports-territoires et de la question des corridors. Cette thèse s’articule donc autour de trois grands axes : les circonstances du développement, d’émergence du port de Djibouti et son rapport particulier au territoire éthiopien. D’où, l’adoption, dans un premier temps, d’une approche géopolitique nécessaire pour comprendre la situation de Djibouti, les circonstances de la fondation de la ville et du territoire, et le rôle du port. Elle analyse ensuite l’évolution et la dépendance des fonctions portuaires de la situation géopolitique face aux différentes crises historiques régionales et mondiale (évolution statutaire de l’Erythrée, fermeture du canal de Suez, conflits régionaux) afin de montrer le lien entre le trafic portuaire (succession des phases de croissance et décroissance) et ces événements. L’évolution du port de Djibouti montre, d’une part, un lien d’interdépendance entre le littoral et son arrière-pays continental, et d’autre part, une dépendance des vicissitudes et des aléas géopolitiques mais également des acteurs extérieurs publics ou privés. Enfin, l’interaction entre le territoire et l’espace traversé fait également l’objet de cette étude en s’attaquant à la dimension territoriale du corridor Djibouti -Ethiopie. De ce fait, elle interroge donc les impacts socio-économiques et environnementaux des activités jalonnant le long de ce corridor mais également leur influence sur la morphologie urbaine de la capitale, à travers l’exemple de la zone péri-urbaine de PK12.

  • Titre traduit

    Development and dependency of the port systems of a fragile state rooted in globalization : the example of Djibouti


  • Résumé

    The objective of this thesis is a geohistorical and geopolitical analysis of the Djibouti port system in the light of the foreign capital inflows and their political, social-economic impacts in the country development. In thus it favours two levels, that of the port (the evolution of port functions) and that of the corridor (Djibouti - Ethiopia). Indeed, Djibouti, a strategic location since the opening of the Suez Canal in 1869, knows a renewed interest since the 2000s. The influx of foreign investments mainly from the emerging powers (Dubai, first of all then China) has transformed the transport infrastructure hence the country. A renewed interest that is not only economic since we witness a proliferation of military bases (American, Japanese, Chinese) that come imposing to the former French base inherited from colonisation shows the strategic role of Djibouti in the monitoring and securing of the maritime route by the major powers.This work is therefore in line with researches on the relationship ports-territories and the question of corridors. This thesis is articulated around three main axes: the circumstances of the development, emergence of the port of Djibouti and its particular relationship to the Ethiopian’s territory. Hence, the adoption, at first, of a geopolitical approach necessary to understand the situation of Djibouti, the circumstances of the founding of the city and the territory, and the role of the port. It analyses then the evolution and the dependence of port functions on the geopolitical situation in the face of various regional and global historical crises (statutory evolution of Eritrea, closure of the Suez Canal, regional conflicts) in order to show the link between port traffic(succession of growth and decay phases) and these events. The evolution of the port of Djibouti shows, on the one hand, a link of interdependence between the coastline and its continental hinterland, and on the other hand, a dependence of vicissitudes and geopolitical hazards but also external public actors or private. Finally, the interaction between the territory and the space traversed is also the subject of this study through the territorial dimension of the Djibouti-Ethiopia corridor. Therefore, it questions then the socio-economic and environmental impacts of the activities along the corridor but also their influence on the urban morphology of the capital, through the example of the peri-urban area of PK12.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 14-12-2020


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université du Havre. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.