L'action pour répertoire : socialisation militante et processus de politisation par l'expérimentation en milieu contestataire

par Virginie Grandhomme

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Sylvain Maresca.

Soutenue le 23-11-2017

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Sociétés, temps, territoires (Angers) , en partenariat avec Université Bretagne Loire (COMUE) et de Centre nantais de sociologie (laboratoire) .

Le président du jury était Annie Collovald.

Le jury était composé de Sandrine Nicourd.

Les rapporteurs étaient Jean-Philippe Heurtin, Olivier Fillieule.


  • Résumé

    À partir d’une enquête par observations participantes et entretiens, conduite dans une double perspective ethnographique et comparative auprès de quatre organisations politiques non conventionnelles, cette recherche interroge les processus de recrutement, de formation et de politisation des publics militants dans le cadre contestataire. L’étude détaillée du travail militant montre que le choix des modes d’action répond autant à la recherche de résultats politiques qu’à des considérations internes de stabilisation des engagements individuels et des groupes militants. L’analyse du travail de cadrage mis en œuvre dans les collectifs de lutte dévoile alors un mécanisme de sensibilisation à l’action collective et de politisation en actes adapté aux dispositions et indispositions à l’engagement de publics militants caractérisés par leur défiance au regard du principe de délégation. Le cadre contestataire se révèle ainsi être le plus à même de leur fournir les incitations et rétributions, individuelles et collectives, nécessaires pour conforter leur engagement. Démontrant que les organisations contestataires sont des entreprises politiques « comme les autres » et qu’elles doivent leurs spécificités aux caractéristiques sociales des « dominants/dominés » qui composent l’essentiel de leur public militant, cette thèse contribue à une analyse des processus d’engagement (carrière) et de politisation qui transforment les intentions militantes individuelles en perspectives politiques collectives.

  • Titre traduit

    Action as a repertoire : militant socialization and the process of politicization by experimentation in protest environments


  • Résumé

    This research investigates the process of recruitment, training and politicization of activists in an contestying context, using both participative observations and interviews with four non-conventional political organizations, conducted from ethnographical and comparative perspectives. The detailed study of activists practices shows that the action choices made by the organizations respond as much to the search of political goals as to internal considerations aiming at maintaining the individual and collective commitment in the group. The analysis of frameworks used by protest groups unveils a mechanism of sensitization to collective action and active politicization that depends on the dispositions and indispositions of activists whose commitment is characterized by defiance towards the principle of delegation. Thus, the protest framework reveals to be the most adept at providing activists with the incentives and rewards, both individual and collective, necessary to confirm their commitment. By demonstrating that nonconventional organizations are political enterprises “like others” and that they owe their particularities to the social characteristics of the “dominant-dominated” which constitute the major part of their activist base, this thesis contributes to an analysis of the process of commitment (career) and politicization that transforms individual militant intentions into a collective political perspective.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.