Le patrimoine au service de la métropolisation. La réhabilitation des quartiers historiques en Chine à travers l'exemple du Wuhan Tiandi

par Yi Xun

Thèse de doctorat en Design

Sous la direction de Éric Vandecasteele.

Le président du jury était Françoise Ged.

Le jury était composé de Éric Vandecasteele, Cristiana Mazzoni, Bruno Fayolle Lussac, Dominique Chevalier.

Les rapporteurs étaient Françoise Ged, Cristiana Mazzoni.


  • Résumé

    Le quartier du XIXe siècle de Wuhan, situé dans l’ancienne ville de Hankou, s’est formé pendant l’ouverture commerciale de la Chine dans la deuxième moitié du XIXe siècle, au moment où les concessions étrangères ont été installées dans la ville. A l’époque, le quartier se distingue par son urbanisation moderne et son architecture résultant d’un métissage entre les influences orientales et occidentales. Il fût construit sans planification globale et a su montrer, tout au long de son histoire, une force de réception des cultures extérieures et une capacité de transformation sans pour autant perdre son identité locale traditionnelle.Cependant, au début du XXIe siècle, ce quartier historique de Wuhan est dans une situation de déclin, confronté à la métropolisation rapide de la ville. La ville se lance ainsi dans une stratégie de « mise en réseau » dans le but de redynamiser les vieux quartiers centraux. Dans cette perspective, le projet de réhabilitation «Wuhan Tiandi » voit le jour et s’articule autour d’une station de transport multimodale, implantée au coeur du quartier du XIXe siècle. L’ancien quartier est transformé en une zone touristique et commerciale moderne et son réseau de ruelles traditionnelles est intégré au réseau de transport métropolitain.La problématique de cette thèse est élaborée autour de ce projet de réhabilitation : quels sont les effets de ce projet de réhabilitation urbaine sur ce quartier patrimonial de Wuhan ? Quel est le rôle joué par ce projet dans le processus de métropolisation de cette ville chinoise de second rang ? En répondant à ces questions, la thèse montre la relation indissociable entre les projets de réhabilitation et la métropolisation de Wuhan. La thèse cherche aussi à révéler l’urbanisme pragmatique et dirigiste de la Chine : d’une part, la façon de sauvegarder le patrimoine urbain dépendant de l’intérêt du marché, de l’autre, l’effet déterminant des acteurs des projets, dont les plus importants sont l’Etat et les gouvernements locaux.

  • Titre traduit

    Heritage for metropolisation. The rehabilitation of historic districts in China through the example of Wuhan Tiandi


  • Résumé

    The nineteenth century district of Wuhan, located in the ancient city of Hankou, has been formed during China's trade openness in the second half of the XIXth century, when foreign concessions have been settled in the city. At the time, the district is distinguished by its modern architecture and urbanization resulting from a blending of Eastern and Western influences. Built without overall planning, it has demonstrated throughout its history a strength of reception of external cultures and a capacity for transformation without losing its traditional local identity.However, in the early twenty-first century, the historic district of Wuhan is in a declining situation, faced with the rapid metropolisation of the city. Local authorities launch a "networking" strategy in order to revitalize the old central districts. In this perspective, the rehabilitation project "Wuhan Tiandi" was born and revolves around a multimodal transportation station, located in the heart of the nineteenth century district. The old neighborhood has turned into a modern touristic and commercial area and its network of traditional streets is integrated to the metropolitan transport network.The issue of this thesis is built around this rehabilitation project : What are the effects of this urban regeneration project on the heritage district of Wuhan? What is the role of this project in the metropolisation process of this Chinese second-rank city? By answering these questions, the thesis shows the inseparable relationship between rehabilitation projects and the metropolisation of Wuhan. The thesis also seeks to reveal the pragmatic and interventionist posture of urban planning in China. Certainly, the way to safeguard the urban heritage depends on the interests of the market, but the most important actors of the projects are the State and the local governments.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.