Gestion des conflits au travail : les systèmes relationnels complexes dans trois situations en France, Canada et Russie

par Aysylu Valitova

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Dominique Besson, Stephen Havlovic et de Maurice Grzeda.


  • Résumé

    Nous développons une problématique particulière basée sur l'articulation de quatre grandes dimensions : l'analyse des conflits en termes de processus d'escalade, les phénomènes psychosociologiques de communication interpersonnelle et de positionnement dans la relation (Ecole de Palo-Alto), les dimensions culturelles et enfin les trajectoires individuelles notamment en termes d'habitus au sens de Bourdieu et développé par Lahire. Celui-ci est appliqué à l'étude de trois cas de conflits, dans un centre social en France, une université au Canada et un organisme culturel en Russie. Le conflit commence au sein de relations interpersonnelles par des positionnements relationnels incongruents au sens de l’Ecole de Palo-Alto (disjonctions relationnelles). De nombreux processus « classiques » en psychosociologie se combinent : construction d’identité sociale intergroupe, facilitation sociale, polarisation, illusion groupale (group thinking), et autres. Nous analysons sur ces cas comment ces processus catalysent le conflit interpersonnel pour aboutir ou non à une socialisation du conflit. Les analyses montrent comment les aspects proprement individuels et interpersonnels, de par les positionnements relatifs des personnes et au premier chef d'entre elles des phénomènes de communication, créent des escalades conflictuelles. Une analyse en termes de stratégies d’acteurs se révèle alors insuffisante pour comprendre les dynamiques de conflit. L’ensemble des processus, dans un « complexe de situation », débouchent sur une dynamique de conflit dans lequel au final tous les partenaires sont perdants. Les analyses de cas soulignent que les facteurs contextuels (habitus, champs, cultures, dont les cultures nationales, etc.) ne sont pas déterminants, ils sont actants via leur internalisation dans les comportements des personnes dans la situation actuelle.

  • Titre traduit

    Management of conflicts at work : the complex relational systems in three situations in France, Canada and Russia


  • Résumé

    We develop an approach based on articulation of four main dimensions: the analysis of conflicts in terms of process of escalation; the psychosociological phenomena of interpersonal communication and positioning in the relation (Palo-Alto School); the cultural dimensions; and the individual trajectories in particular in terms of habitus in the meaning of Bourdieu and as developed by Lahire. Our global theoretical model is applied to three case studies of conflicts in a community center in France, a Canadian university and a cultural institution in Russia. The conflict begins within interpersonal relations with relational incongruent positioning in the meaning of the Palo-Alto school (Relational disjunctions). Numerous "classic" psychosociological processes are also combined: construction of intergroups social identity, social facilitation, polarization, group thinking. This analysis shows how the individual and interpersonal aspects, due to the interacting positionings of people, eventually result in conflict escalation. These cases illustrate how relational interlinks and psychosociological processes at the individual as well at the interpersonal levels turn to be out of control of implied people. An analysis in terms of actors' strategies then appears insufficient to understand the conflict dynamics. All these processes, constructing a "complex of situation", results in a social conflict in which finally all protagonists are losers. The cases analysis underline that contextual factors (Habitus, fields, cultures, including national cultures, and so on) are not determinant; they are "acting" through their internalization in people’s behavior in the present situation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université des sciences et technologies de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque virtuelle.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.