Conception, synthèse et évaluation d’inhibiteurs du complexe protéique YAP-TEAD à visée anticancéreuse

par Floriane Gibault

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Philippe Cotelle et de Fabrice Bailly.


  • Résumé

    La voie Hippo, découverte chez la Drosophile et conservée chez les mammifères, a été identifiée comme un élément essentiel dans le contrôle de la taille des organes. Cette cascade de kinases régule la phosphorylation de l’effecteur terminal YAP (ou de son paralogue TAZ), un coactivateur transcriptionnel reconnu comme oncogène. Sa fonction est médiée par sa translocation nucléaire et son interaction avec les facteurs de transcription TEAD, pour former le complexe YAP-TEAD qui active l’expression des gènes cibles responsable de la prolifération cellulaire et de la croissance des organes. La surexpression des protéines YAP/TAZ/TEAD dans de nombreux cancers perturbe l’équilibre de la voie Hippo et favorise la formation du complexe protéique causant une hyperprolifération et la propagation des cellules cancéreuses. Inhiber cette interaction protéine-protéine est une cible thérapeutique prometteuse pour concevoir de nouveaux anticancéreux. Dans cette optique, le laboratoire a considéré deux stratégies. La première consiste à cibler la protéine YAP en synthétisant des dipyrrines, représentant des fragments de la Vertéporfine dans le but de définir le motif minimal requis pour conserver l’activité biologique. Une seconde approche implique la synthèse de ligands de TEAD capable de se positionner au sein de l’interface 3. Basée sur des études de modélisation moléculaire, une famille avec un noyau central triazolique a été optimisée pour établir des relations structure-activité. Les molécules synthétisées sont actuellement en cours d’évaluation, grâce à la mise au point des tests biologiques et physicochimiques, et les premiers résultats ont permis d’identifier un composé prometteur.

  • Titre traduit

    Design, synthesis and evaluation of YAP-TEAD complex inhibitors as new anticancer drugs


  • Résumé

    The Hippo pathway, firstly described in Drosophila and highly conserved in mammals, has been demonstrated to play a crucial role in the organ size control. This kinase cascade regulates the phosphorylation of the downstream effector YAP (or its paralogue TAZ), a transcriptional coactivator with oncogenic activity. Its function is mediated by its nuclear translocation and interaction with the transcriptional factor TEAD, to form YAP-TEAD complex which activates the genes expression in charge of cell proliferation triggering organ growth. Overexpression of YAP/TAZ/TEAD protein in several cancers disrupts the Hippo pathway balance and urges on YAP-TEAD complex formation causing excessive proliferation and cancer development. Inhibiting this protein-protein interaction is thus a promising therapeutic target for the design of new anti-cancer drugs. In this goal, the laboratory has considered two strategies. The first one consists in targeting the YAP protein by synthesizing dipyrrins, representing Verteporfin fragments to define the minimal requirement yielding the expected biological activity. A second approach involves synthesizing TEAD ligands able to fit in specific interface 3. Based on molecular modeling, a triazole scaffold family was optimized to establish structure-activity relationship. Thanks to the biological and binding tests development, synthesized molecules evaluation is still in progress and the present first results have already allowed identifying a promising compound.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 13-10-2022

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.