La télévision publique gabonaise et les enjeux de construction d'une communauté nationale, 1963-2014

par Marcy Ovoundaga

Thèse de doctorat en Sciences de l'Information et de la Communication

Sous la direction de Benoît Lafon.

Soutenue le 01-12-2017

à Grenoble Alpes , dans le cadre de Langues, Littératures et Sciences Humaines , en partenariat avec Groupe de recherche sur les enjeux de la communication (Grenoble) (laboratoire) .

Le président du jury était Marlène Coulomb-Gully.

Le jury était composé de Isabelle Pailliart.

Les rapporteurs étaient Tristan Mattelart.


  • Résumé

    À l’heure où les fractures sociales sont grandissantes, cette thèse se donne pour ambition d’établir le lien entre la volonté politique de bâtir une nation, socle du vivre ensemble dans une société gabonaise où la pluralité des appartenances est marquante, et la définition du rôle social des médias en général et de la première chaîne de télévision publique en particulier. En s’appuyant sur une approche institutionnelle des moyens de communication, croisée avec une analyse socio-sémiotique, elle dresse d’abord la socio-histoire de cette télévision en la situant comme un instrument d’État chargé d’étatiser la société et d’œuvrer à l’avènement d’une nation ; ensuite, elle étudie, à travers une analyse synchronique des journaux télévisés diffusés en 2014, les modes de figurations de référents nationaux dans les différents modes de représentations de l’espace social et dans les modes de figurations des dirigeants de l’État, des acteurs politiques. Enfin, elle dresse le profil des producteurs de son contenu, en s’interrogeant sur leurs perceptions en tant que médiateurs dans une nation en construction et en mettant au goût du jour la part de l’énonciation audiovisuelle qui est présente dans l’écriture de l’actualité.

  • Titre traduit

    Gabonese public television and construction challenges of national community, from 1963 to 2014


  • Résumé

    At a time when social fractures are growing, this thesis aims to establish the link between the political will to build a nation, the basis of living together in a Gabonese society where the plurality of belongings is striking, and the definition the social role of the media in general and the first public television channel in particular. Based on an institutional approach to the means of communication, crossed with a socio-semiotic analysis, it first draws up the socio-history of this television by situating it as a state instrument responsible for statisting society and to work for the advent of a nation; then, through a synchronic analysis of television news broadcasts broadcast in 2014, it studies the modes of representations of national referents in the various modes of representations of the social space and in the modes of representation of state leaders, actors policies. Finally, it profiles the producers of its content by questioning their perceptions as mediators in a nation under construction and by bringing up to date the part of the audiovisual enunciation that is present in the


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Savoie Mont Blanc (Chambéry-Annecy). Service commun de la documentation et des bibliothèques universitaires. Bibliothèque électronique.
  • Bibliothèque : Service Interétablissement de Documentation. LLSH Collections numériques.
  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation. STM. Collections numériques.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.