Le double entre l’espace et le temps : une « constellation thématique » autour des théories d’Einstein

par Eleonora Marzi

Thèse de doctorat en Littérature générale et comparée

Sous la direction de Éric Lysøe et de Paola Puccini.

Le président du jury était Barbara Sosien.

Le jury était composé de Éric Lysøe, Paola Puccini.

Les rapporteurs étaient Barbara Sosien, Tania Collani.


  • Résumé

    En 1916 Albert Einstein énonce la théorie de la relativité : véritable révolution scientifique du XXe siècle, elle aura des répercussions touchant à tous les domaines de la connaissance. L'objectif de notre étude est de tracer un cadre des relations existantes entre la littérature européenne et la théorie de la relativité, sur l'interaction de leurs deux langues et sur l'échange de leurs images. Si la science et la littérature dialoguent entre elles, elles le font au sein d'une atmosphère, l'esprit du temps. Les deux disciplines prennent leurs images et leurs thèmes d'un terroir commun : elles deviennent ainsi l'expression d'une époque et en même temps la source de laquelle l'époque se nourrit. Le dialogue entre science et littérature se traduit dans notre méthodologie : le paradoxe des jumeaux, qu'Einstein utilise pour expliquer la déformation spatio-temporelle, se traduit dans le thème du double à partir duquel on a sélectionné un corpus européen. Ensuite, on a procède à une analyse sur deux niveaux, l'un narratologique et l'autre symbolique. Pour le premier niveau on a analysé l'espace-temps en relation au double : on a vu comment les deux sont entrelacés et comment l'espace-temps ne se limite pas à assumer une fonction de décor. Pour le deuxième niveau d'analyse on a emprunté certaines images utilisées par Einstein dans ses textes de vulgarisation, comme le train et la lumière, pour construire une grille critique que nous avons appelé « constellation einsteinienne ». Grace à cette grille de symboles, qui se superpose à celle narratologique, nous pouvons voir comme les éléments évoqués par Einstein se transforment en littérature en gardant toute leur valeur scientifique. De notre analyse résulte un cadre où des éléments scientifiques et des textes de fiction s'entrelacent dans l'expression de l'esprit du temps. La relativité scientifique trouve son contrepartie dans la relativité littéraire.

  • Titre traduit

    literary double between space and time : a thematic constellation about Einstein’s theories


  • Résumé

    In 1916 Albert Einstein formulated the theory of relativity, a great XX century scientific revolution, which will have repercussions affecting all areas of human knowledge. The aim of our study is to draw a framework of the existing relations between European literature and the theory of relativity, about the interaction of their two languages and the exchange of their images. If science and literature interact to each other, they do so within an atmosphere, the spirit of the times. The two disciplines take their images and their themes from a common ground: they thus become the expression of an era and at the same time the source from which the era nourishes itself. The dialogue between science and literature is reflected in our methodology: the paradox of twins, which Einstein uses to explain spatio-temporal deformation, is transformed in the double theme from which a European corpus was selected. Then, we proceeded to an analysis on two levels, the one narratological and the other symbolic. For the first level, we have focused on space-time double relation, discovering how the two are interlaced and how space-time is not limited to assuming a decor function. For the second level of analysis we have borrowed certain images used by Einstein in his popularization texts, such as train and light, to build a critical grid that we have called the “Einsteinian constellation”. Thanks to this grid of symbols, which is superimposed on that of narratology, we can see that the elements evoked by Einstein transform into literature while retaining all their scientific value. From our analysis results a framework where scientific elements and fiction texts intertwine in the expression of the spirit of the time. Scientific relativity finds its counterpart in literary relativity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.