Les enjeux culturels dans les relations de couples mixtes résidant au Maroc : cas des marocaines en couple avec des français (approche de psychologie sociale clinique)

par Fatima Mouhieddine

Thèse de doctorat en Psychologie sociale clinique

Sous la direction de Émile-Henri Riard.

Soutenue le 21-11-2017

à Amiens , dans le cadre de École doctorale en Sciences humaines et sociales (Amiens) .

Le président du jury était Joyce Mary Adam.

Le jury était composé de Émile-Henri Riard, René Mokounkolo, Fouad Chafiqi, Emmanuel Jovelin, Jean-William Wallet.

Les rapporteurs étaient René Mokounkolo, Fouad Chafiqi.


  • Résumé

    Ce doctorat de psychologie sociale a eu pour cible principale l'étude des couples mixtes franco-marocains résidant au Maroc (femmes marocaines et hommes français), thème relativement nouveau au Maroc, avec pour objectif l'analyse des représentations que les femmes avaient d'elles-mêmes et de leur partenaire dans cette situation de mixité culturelle conjugale. La recherche a porté sur les niveaux manifeste (par entretiens précédés d’observations...) et latent (récits à six cartes projectives -quatre du Thématique Apperception Test et deux du Family Apperception Test-). Elle a été menée auprès de 20 femmes issues de couples mixtes et de 20 femmes de couples marocco - marocains. L'analyse des résultats (à partir des travaux de Barbara, Hammouche, Streiff-Fenart, Tribalat, Varro, Lemaire et de Klein) démontre la présence de différences statistiques attribuables à la composition culturelle des couples. Elles portent notamment sur : l'intérêt manifesté à la culture du partenaire ; la place du projet de la religion et de l'enfant via la transmission ; la présence de rapports différents au temps qui constituent des générateurs de distance entre les conjoints, voire de conflits. Au niveau de l'imaginaire, les femmes des couples mixtes sont fortement marquées par un vécu de "persécution" dont elles sont à la fois auteurs et destinataires, les hommes étant vécus comme "dépendants" d'elles et "absents", répondant également moins que les hommes des couples autochtones aux désirs des femmes. En conclusion, ces résultats conduisent à s'interroger sur la place du projet et du temps et incitent à approfondir et les mécanismes psychiques impliqués dans ses relations du fait de résultats à teinte parfois paradoxale

  • Titre traduit

    Cultural issues in relations of mixed couples resident in Morocco : case of moroccan couple with french (clinical social psychology approach)


  • Résumé

    This PhD in social psychology was mainly focused on the study of mixed Moroccan and Moroccan couples living in Morocco (Moroccan women and French men), a relatively new theme in Morocco, with the aim of analyzing the representations that women had of "Themselves and their partner in this situation of conjugal cultural diversity. The research focused on manifest levels (through interviews preceded by observations ...) and latent (six-projective storybooks - four from the Apperception Test Theme and two from the Family Apperception Test). It was conducted with 20 women from mixed couples and 20 women from Moroccan - Moroccan couples. The analysis of the results (based on the work of Barbara, Hammouche, Streiff-Fenart, Tribalat, Varro, Lemaire and de Klein) shows the presence of statistical differences attributable to the cultural composition of couples. These include : interest in the partner's culture ; the place of the project of religion and the child via transmission ; the presence of different relationships at the time that constitute generators of distance between the spouses or even conflicts. At the level of the imaginary, women of mixed couples are strongly marked by a "persecution" experience of which they are both authors and recipients, men being experienced as "dependent" and "absent", also responding less than the men of the indigenous couples to the desires of the women. In conclusion, these results lead us to question the place of the project and time and incite to deepen and the psychic mechanisms involved in its relations due to results with sometimes paradoxical hue

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.