Approche épidémiologique des choix alimentaires lors de l'approvisionnement et de la préparation des repas : déterminants et associations avec l'alimentation et le tatut pondéral

par Pauline Ducrot

Thèse de doctorat en Santé et Santé Publique

Sous la direction de Serge Hercberg.

Le président du jury était Denis Hémon.

Le jury était composé de Denis Hémon, Serge Briançon, Daniel Tomé, Pierre Arwidson, Sylvie Despres, Laurent Muller, Sandrine Peneau.

Les rapporteurs étaient Serge Briançon, Daniel Tomé.


  • Résumé

    L’obésité est aujourd’hui un problème sociétal mondial. Dans les pays développés, l’abondance alimentaire a contribué au développement d’un environnement « obésogène » en favorisant la surconsommation. Ainsi, la promotion de choix alimentaires favorables à la santé représente un enjeu de santé publique majeur. L’objectif de cette thèse était de fournir une approche épidémiologique des choix alimentaires lors de l’approvisionnement et de la préparation des repas. Ce travail a été réalisé sur la population NutriNet-Santé, large cohorte prospective d’observation d’adultes français basée sur Internet.Au moment de l’approvisionnement, les logos d’information nutritionnelle ont été évalués comme des outils potentiels pour guider les consommateurs lors de leurs choix. Quatre logos ont été comparés : les Repères Nutritionnels Journaliers, les Traffic Light Multiples, le logo simple Pick the Tick et le logo 5-Couleurs. Des quatre logos testés, le logo 5-Couleurs était perçu comme le plus facile à identifier et celui demandant le moins d’effort à comprendre. Il était le plus efficace pour augmenter la capacité des individus à classer trois produits en fonction de leur qualité nutritionnelle. Enfin, en situation d’achats simulée en ligne, ce logo était celui qui permettait d’accroitre de façon la plus importante la qualité nutritionnelle du panier d’achat par rapport à une situation sans logo.Lors de la préparation des repas, un premier objectif était de comprendre l’ensemble des déterminants mis en jeu, cette thématique restant peu étudiée dans la littérature. Cinq grandes motivations ont été identifiées : alimentation saine, contraintes, plaisir, régimes spécifiques et organisation. Le fait d’attacher de l’importance à avoir une alimentation saine était associé à une alimentation de meilleure qualité nutritionnelle, ainsi qu’à une moindre susceptibilité d’être en surpoids. Attacher de l’importance à un régime spécifique était également associé à une meilleure qualité d’alimentation mais à un surpoids plus important. Malgré des associations significatives pour les autres motivations, les effets observés étaient de faible ampleur. Ces résultats soulignent l’importance de promouvoir des choix alimentaires favorables au moment de la préparation du repas.Le fait de planifier ses repas, c’est-à-dire prévoir à l’avance ce qui va être consommé sur plusieurs jours, a également été évalué. Globalement, les individus qui planifiaient leurs repas avaient une alimentation plus en adéquation avec les recommandations nutritionnelles et plus variée, bien que les résultats en termes d’apports en énergie et groupes d’aliments indiquaient de faibles différences. Ils étaient également moins susceptibles d’être obèses (et en surpoids chez les femmes).L’ensemble de ces résultats suggèrent l’intérêt de fournir des outils (logo, outils d’aide à la décision au moment de la préparation des repas et d’aide à la planification) afin de guider les individus lors de leurs choix alimentaires et ainsi améliorer la qualité de leur alimentation.

  • Titre traduit

    Epidemiological approach of food choices during grocery shopping and home meal preparation : determinants and associations with diet quality and weight status


  • Résumé

    Nowadays, obesity is a global societal problem. In developed countries, food abundance has contributed to the development of an "obesogenic" environment by encouraging overconsumption. Thus, promoting healthy food choices is a major public health issue. The objective of this thesis was to provide an epidemiological approach to food choices during grocery shopping and home meal preparation of food. This work was performed on the NutriNet-Santé population, which is a large web-based prospective observational cohort of French adults.During grocery shopping, front-of-pack nutrition labels were evaluated as potential tools to guide consumers in their choices. Four logos were compared: the Guideline Daily Amounts, the Multiple Traffic Light, the simple Pick the Tick label and 5-color nutrition label. Among these labels, the 5-color nutrition label was perceived as the easiest to identify, and that requiring the least effort to understand. It was the most effective in increasing the capacity of individuals to rank three products based on their nutritional quality. Finally, in a situation of simulated online grocery shopping, this label was the one that allowed the most important increase in the nutritional quality of the shopping cart as compared to a situation without label.During home meal preparation, a first objective was to uncover all the determinants involved in food choices, since this topic remains little studied in the literature. Five motives of dish choice were identified: healthy diet, constraints, pleasure, specific diets and organization. Giving importance to a healthy diet was associated with a better nutritional quality of food, and to lower odds of being overweight. The importance attached to specific diet motive was also associated with better diet quality food but lower odds of being overweight. Despite significant associations for other motives, the observed effects were relatively small. These results underscore the importance of promoting healthy food choices when preparing meals.Planning meal, in other words deciding ahead the foods that will be eaten in the next few days, was also evaluated. Overall, individuals who planned their meals were more likely to comply with nutritional guidelines and had a more varied diet, although the results in terms of energy intake and food groups showed limited differences. They were also less likely to be obese (and overweight in women).All these results suggest the interest of providing tools (nutrition labels, tools providing assistance for decision-making when preparing meals, as well as for meal planning) to guide individuals in their food choices and thereby improving the quality of their diet.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.