Éducation et post-conflit : l’intervention des acteurs de l’aide humanitaire et du développement en Côte d’Ivoire

par Anne-Charlotte Triplet

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Marie-France Lange.

Soutenue le 30-11-2016

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales : cultures, individus, sociétés (Paris) , en partenariat avec Université Paris Descartes (établissement de préparation) et de Centre population et développement / CEPED - UMR_D 196 (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Luc Dubois.

Le jury était composé de Marie-France Lange, Jean-Luc Dubois, Suzie Guth, Nathalie Bonini, Nolwen Hénaff.

Les rapporteurs étaient Jean-Luc Dubois, Suzie Guth.


  • Résumé

    Les crises politiques qui ont secoué la Côte d'Ivoire depuis la mort d'Houphouët-Boigny n'ont pas manqué d'impliquer directement l'éducation, et ce à plusieurs niveaux. Dans le même temps, l'éducation fut un enjeu politique direct et un lieu d'affrontement. Cette thèse s'intéresse à la perception qu'ont les acteurs de la demande et de l'offre en éducation sur le rôle de l'éducation et de l'intervention de l'aide internationale et locale dans le secteur. La démarche empirique adoptée repose sur la méthode de la triangulation qui combine l'analyse secondaire de données, les entretiens et les questionnaires récoltés entre avril 2013 et octobre 2014 à Abidjan, au centre et à l'ouest du pays. Les résultats de ces enquêtes montrent que les acteurs ayant été les plus affectés dans leur scolarité envisagent davantage l'École comme espace de socialisation et participent ainsi au processus de résilience. Par ailleurs, la présence des organisations internationales légitime les actions du gouvernement actuel. Ainsi, l'aide internationale est le plus souvent recherchée et même valorisée. La reconstruction du système éducatif, son développement et sa transformation se font donc sous influence internationale, sans que celle-ci soit perçue comme de l'ingérence par les acteurs de la demande et de l'offre en éducation.

  • Titre traduit

    Education and post-conflict : interventions of humanitarian and developpement aid in Côte d'Ivoire


  • Résumé

    The political crisis that disrupted the country since Houphouët Boigny's death directly involved education on a number of levels. At the same time, Education also became a major political issue, opposing rival factions, and a collateral target of the actors of the conflict. This thesis focuses on the supply and demand education stakeholders'perception on the role of education as well as their representations on the international and local assistance in this domain. The chosen empirical approach uses the triangulation method which combines interviews, questionnaires and existing databases. All these elements were collected from April 2013 and October 2014 in Abidjan and in central and western Côte d'Ivoire. The results of this analysis show that the stakeholders who were the most affected through their schooling are considering School more like a socialisation space and thus participate to the process of resilience. Results also reveal how the presence of international organizations legitimizes the current government's actions. International aid is frequently sought out and highly valued. The education system has been rebuilt, developed and transformed under the influence of international organizations. The public authorities do not perceive this as a form of interference, and nor do demand and offer education actors.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque électronique. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.