Capital et inventivité : de l'intellect général à General Electric

par Eric Duhaime

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Franck Fischbach et de Éric Pineault.

Le président du jury était Louis Jacob.

Le jury était composé de Gérard Bensussan.

Les rapporteurs étaient Louis Jacob, Gilles Labelle.


  • Résumé

    Cette thèse vise à éclairer le rôle économique de la science et de la technologie dans le cadre du capitalisme. À cette fin, elle s’enracine d’abord dans une discussion des thèses développées à ce sujet par Karl Marx à l’égard du capitalisme industriel qu’il avait sous les yeux. En tenant compte de la transition du capitalisme industriel au capitalisme avancé, elle s’intéresse ensuite au rôle que joue la production scientifique et technologique dans le contexte spécifique du capitalisme avancé. Prenant le contrepied de la théorie de l’« économie immatérielle » développée par Michael Hardt et Antonio Negri, l’objectif de cette thèse est double. Elle vise, d’une part, à mettre au jour et reconstruire la façon dont Marx problématise le rapport de la science et de la technologie à la dynamique économique de son époque et, de l’autre, à éclairer les modalités et les enjeux liés à l’intégration de la production scientifique et technologique au sein de la dynamique économique contemporaine.

  • Titre traduit

    Capital and invention : from general intellect to General Electric


  • Résumé

    This dissertation aims to clarify the economic role of science and technology within capitalism. To this end, it is first rooted in a discussion of the ideas elaborated by Karl Marx on this topic in respect with the industrial capitalism that was unfolding before him. Taking into account the transition from industrial to advanced capitalism, this dissertation then seeks to question the economic role of scientific and technological production into the specific context of advanced capitalism. Supporting an opposing view to the theory of “immaterial economy”, as developed by Michael Hardt and Antonio Negri, this dissertation has a twofold objective. On the one hand, it aims to uncover and reconstruct the way Marx problematizes the relationship of science and technology to the economical dynamics of his time and, on the other hand, to clarify the issues relating to the integration of scientific and technological production into contemporary economical dynamics.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique 063.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.