Complexity in financial markets : networks, uncertainty and globalization

par Jean-Baptiste Hasse

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Eric Paget-Blanc.

Le président du jury était Bertrand Candelon.

Le jury était composé de Valérie Mignon, Laurent Ferrara.

Les rapporteurs étaient Bertrand Candelon, Christelle Lecourt.

  • Titre traduit

    Complexité des marchés financiers : réseaux, incertitude et globalisation


  • Résumé

    Cette thèse, articulée en trois chapitres, a pour objet d'étudier les interdépendances structurelles entre différents marchés financiers. Dans le Chapitre 1, nous étudions l'architecture des interdépendances entre les principaux marchés européens. En modélisant ces interdépendances par des réseaux dynamiques, nous proposons une nouvelle méthodologie permettant de mesurer, en fonction du temps, les liens directs et indirects reliant chaque paire d'élément au sein d'un système donné. Cette mesure topologique permet d'évaluer la hiérarchie d'un système et son niveau d'organisation, constituant ainsi un proxy de complexité. Notre indice s'appuie sur la définition de la complexité de Simon qui lie la complexité d'un système à son niveau d'organisation hiérarchique. Nous validons la pertinence de notre indice en étudiant empiriquement le lien entre complexité et incertitude. Dans le Chapitre 2, nous étudions l'impact de la globalisation sur l'économie, comme un accroissement des interdépendances dans un panel dynamique de 94 pays, de 1970 à 2011. Notre contribution est d'estimer le seuil endogénéisé de globalisation sur un panel dynamique. Enfin, nous étudions le rôle de l'incertitude économique sur le marché de la dette souveraine: le Chapitre 3 expose l'impact de l'incertitude économique sur le niveau des taux souverains au sein de la zone Euro. Ainsi cette thèse étudie le rôle de la complexité et de l'incertitude sur la structure des interdépendances financières.


  • Résumé

    This PhD dissertation is divided in three chapters, its purpose is to study structural interdependencies between different financial markets. In the Chapter 1, we investigate the architecture of interdependencies between the main European stock markets. Modeling interdependencies as networks, we propose a new methodology allowing to capture the time-varying the role of direct and indirect links between each pair of elements in a given system. This topologic measure asses the hierarchy in a system and its level of organization, constituting so far a proxy of complexity. Our index is based on Simon's definition of complexity: the level of complexity in a given system is related to its level of hierarchical organization. We empirically test our measure of complexity linking its levels with economic uncertainty in Eurozone. In the Chapter 2, we study the impact of globalization on the economy, as an increase of interdependencies in a dynamic panel of 94 countries from 1970 to 2011. our contribution is to estimate an endogeneous threshold of globalization in a dynamic panel. Finally we investigate the role of economic uncertainty on the Eurozone sovereign bond market: the Chapter 3 study the impact of uncertainty on the levels of sovereign yields. To sum up, this PhD dissertation reports our work about the role of complexity and uncertainty on the structure of financial interdependencies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.