L'œuvre de Marcelo Cohen : entre sociologie fantastique et géographie imaginaire

par Ricardo Torre

Thèse de doctorat en Langues et littératures étrangères

Sous la direction de Graciela Villanueva.

Le président du jury était Julio Premat.

Le jury était composé de Teresa Mary Keane-Greimas.

Les rapporteurs étaient Erich Fisbach.


  • Résumé

    Cette thèse étudie les notions de géographie imaginaire et de sociologie fantastique dans l’œuvre de Marcelo Cohen (Buenos Aires, 1951). Le corpus de travail comprend l’ensemble de la production de fiction narrative de l’auteur (contes, nouvelles et romans en une vingtaine d’ouvrages) entre son premier recueil de récits, Lo que queda (1972), et son roman Balada (2011). La thèse est organisée en trois parties : la première (« Marcelo Cohen et son œuvre. Perspectives théoriques et méthodologiques ») propose une présentation de l’auteur et de son œuvre et un bilan théorique et pratique des notions de géographie imaginaire et de sociologie fantastique ; la deuxième (« Écrire l’espace ») analyse la construction de l’espace dans le corpus choisi dans une double démarche chronologique et figurative ; la troisième (« Littérature et société ») se penche sur les manifestations des dimensions idéologiques, sociales et politiques, et sur les relations entre l’individu et la société dans les ouvrages de Marcelo Cohen. Le travail s’achève par une réflexion globale sur la poétique et l’esthétique de l’auteur argentin.

  • Titre traduit

    Marcelo Cohen’s Work : Between Fantastic Sociology and Fictional Geography


  • Résumé

    This thesis considers such concepts as fictional Geography and fantastic Sociology in Marcelo Cohen’s work (Buenos Aires, 1951).The body of this research includes all the narrative fiction by this author (some twenty tales, short stories and novels in total), between his first collection of stories, Lo que queda (1972), and his novel Balada (2011).Our thesis develops three domains : the first one (« Marcelo Cohen and his work, a theoretical and methodological outlook ») introduces the author and his work, along with a theoretical and practical evaluation of such concepts as fictional Geography and fantastic Sociology ; the second one (« Space in writing ») analyzes the make of space in the selected books, in a dual approach : both chronological and representational ; the last one (« Literature and society ») addresses the expressions of ideological, sociological and political dimensions, plus the relationship between a particular person and his/her society in Marcelo Cohen’s works. This research ends with a global consideration of poetry and estheticism in the work of our Argentinean author.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Communautés d’Universités et d'Etablissements Université Paris-Est. Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.