Au delà des professions ? Le travail à l'époque des médias sociaux

par Giovannipaolo Ferrari

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de François Perea.

Le président du jury était Massimo Pendenza.

Les rapporteurs étaient Marie-Anne Paveau, Paolo Diana.


  • Résumé

    Ce travail de thèse concerne, principalement, les mutations des pratiques professionnelles des travailleurs dans une team d’une multinationale américaine de l’hightech, dotée de technologie numériques de l’information et de la communication. Dans le cours de la recherche, on a cherché à développer une description dynamique et pratique du quotidien des travailleurs observés dans des « environnements technologiquement denses » (Bruni 2005; Bruni & Gherardi 2007), qu’ils habitent habituellement pendant leur activité de travail. La « narration » de ces environnements de travail a favorisé la compréhension du fonctionnement de l’ «infrastructure technologique » (Gherardi 2007) de la team qui s’occupe de gérer la présence de la multinationale sur les médias sociaux. On observe, donc, que cette infrastructure technologique diffère complétement de celles observées dans les années 90 du XXème siècle d’un certain nombre de recherche (Joseph 1994; Heath e Luff 1992; Suchman 1997; 2000; Star 1999; Grosjean 2004). Cette différence se traduit presque dans une mutation anthropologique et sociale qui est mise en évidence dans la façon de travailler et dans la manière de s’autoreprésenter au travail.

  • Titre traduit

    Beyond professions? The work in the age of social media


  • Résumé

    This thesis concerns, firstly, change in workers professional practices of a teamwork of an American high-tech corporation, pushed by ICT. During the research, we tried to develop a dynamic and practical description of the daily life of workers observed in “technologically dense environments” (Bruni 2005; Bruni & Gherardi 2007), who live habitually during their work activities. The “narrative” of these working environments has fostered understanding the operation of the “technological infrastructure” (Gherardi 2007) of the team in charge of managing the presence of that multinational on social media. So we observed that this technological infrastructure is completely different from those observed in the 90s of XX century by many scholars (Joseph 1994; Heath e Luff 1992; Suchman 1997; 2000; Star 1999; Grosjean 2004). This difference translates almost in an anthropological and social change which is evident in the way they work and represent themselves at work.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 31-12-2030

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.