L'injonction surmoïque chez le criminel non psychotique

par Sandie Iffli

Thèse de doctorat en Psychologie

Le président du jury était Antoine Masson.

Le jury était composé de François Marty.

Les rapporteurs étaient Vincent Estellon.


  • Résumé

    À partir de notre expérience clinique auprès de personnes incarcérées, notre travail de recherche propose une modélisation théorique du concept de passage à l’acte dans son rapport à l’instance du Surmoi. Il s’agit ainsi de dégager les enjeux métapsychologiques du concept de Surmoi tels qu’ils se présentent dans la clinique des passages à l’acte, et plus spécifiquement dans le versant de l’acte criminel, en retraçant les conditions de son élaboration théorique. Si Freud pose les fondements essentiels à notre réflexion, les concepts kleiniens de Surmoi primitif et de position schizo-paranoïde nous seront bien plus précieux pour tenter de penser le retour de certains fonctionnements placés sous la domination d’un Surmoi particulièrement cruel et destructeur. Cet aspect repris par Lacan sous la forme impérative du Surmoi servira de base à nos propos. Si l’instance surmoïque est initialement repérée dans sa fonction de conscience morale en tant qu’instance légiférante, il est également question d’une double polarité plus paradoxale qui se fait l’envers de la Loi par une injonction féroce et cruelle de jouissance. Dans cette perspective, le passage à l’acte criminel se présente comme la réponse irrépressible à l’injonction d’un Surmoi fort aux actions sévères et virulentes. Ce travail insiste notamment sur l’acte criminel comme ultime recours. Un recours pour se dégager de la position d’objet de jouissance de l’Autre et la tentative de surgir ailleurs, comme sujet.

  • Titre traduit

    Superego injunction in the non-psychotic criminal


  • Résumé

    From our clinical experience with prison inmates, our research work proposes a theoretical paradigm of the concept of acting-out in relation with the superego instance. The purpose is thus to bring out the metapsychological stakes and issues of the superego concept as they appear in the clinical approach of the acting-out, and more specifically in relation with the criminal act, while tracing back the conditions of its theoretical elaboration. Even if the foundations that Freud laid is essential to our reflection, the kleinian concepts of primitive superego and of paranoid-schizoid position will be far more precious to us in this endeavour to reflect on the reappearance of certain modes of functioning which are under the supremacy of a particularly cruel and destructive superego. This aspect, which Lacan has reformulated with his view of an imperative superego, will provide the basis for our discourse. While the superego instance is first identified through its function of moral consciousness, as a legislating instance, there also exists a more paradoxical double polarity whereby the reverse side of the Law is expressed through a ferocious and cruel injunction to have enjoyment (“jouissance”). Within this perspective, the criminal acting-out appears like the irrepressible response to the injunction of a strong Superego pushing to commit harsh and virulent actions. This thesis notably insists on the criminal act seen as a last resort. A resort which aims at releasing oneself from the position where one has become the object of the Other's “jouissance”, while one tries, at the same time, to be a subject.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

L'injonction surmoïque chez le criminel non psychotique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : L'injonction surmoïque chez le criminel non psychotique
  • Détails : 1 vol. (408 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 389-399. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.