Prosopographie des musiciens des Saintes-Chapelles de Paris (1248 - ca1640) et de Bourges (1405 - ca1640)

par Jacques Szpirglas

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Philippe Vendrix.

Le président du jury était Benoist Pierre.

Le jury était composé de Eugeen Schreurs.

Les rapporteurs étaient Marie-Alexis Colin, Lewis Peter Bennett.


  • Résumé

    Cette thèse est la première étude prosopographique, portant sur une population de musiciens. Elle s’appuie sur un dictionnaire biographique de près de mille trois cents notices de musiciens ayant servi dans les Saintes-Chapelles de Paris et Bourges, depuis leur fondation, 1248 pour Paris et 1405 pour Bourges, jusqu’au milieu du XVIIe siècle. Les Saintes-Chapelles de Paris et de Bourges, la seconde fondée sur le modèle de la première, sont des institutions dédiées au culte des reliques rassemblées par Louis IX et ses successeurs et dédiées à la musique. De taille modeste, elles sont formées chacune environ de quarante personnes et trente musiciens. Les biographies sont exploitées selon le statut des personnels, leurs dates d’exercice, leurs compétences musicales et leurs relations avec les chapelles princières. Concernant les deux derniers points, trente compositeurs ont servi à la Sainte-Chapelle de Bourges et quarante-quatre à Paris, soit respectivement 5% et 7% de l’ensemble des chantres de chaque institution. En outre, vu des chantres candidats au recrutement en Saintes-Chapelles, 12% des chantres de la Sainte-Chapelle de Bourges et 23% des chantres de la Sainte-Chapelle de Paris sont documentés en chapelles princières, majoritairement à la Chapelle Royale. Vu des princes et souverains, ces derniers ont souvent puisé abondamment dans les Saintes- Chapelles, pour garnir leur propre chapelle. En effet, certains états de chapelles princières montrent à différentes époques, des proportions de plus de 30% de chantres documentés en Saintes-Chapelles. On prouve ainsi l’excellence des musiciens des deux Saintes-Chapelles et particulièrement de la Sainte-Chapelle de Paris

  • Titre traduit

    Prosopography of the musicians of the Saintes-Chapelles of Paris (1248 - ca 1640) and of Bourges (1405- ca 1640)


  • Résumé

    This work’s cornerstone is a biographic dictionary: thirteen hundred resumes of musicians attached to both Paris’ and Bourges’ Saintes-Chapelles, from their foundation (1248 for the former, and 1405 for the latter) to the middle of the XVIIth century. This is the first prosopographic study, related to a population of musicians. Paris and Bourges’ Saintes- Chapelles, the second one founded upon the Parisian model, are institutions, dedicated to the cult of the relics gathered by Louis IX and his followers, and dedicated to music. Those institutions of modest size (about forty persons) nevertheless hosted a lot of musicians (about thirty). This research is done through four principal angles: the staff’s status, their service dates, their personal musical skills and the relationships between Saintes-Chapelles and private princely chapels. Concerning the last two points, thirty composers have served in the Sainte-Chapelle of Bourges and forty-four in Paris, respectively 5% and 7% of the total amount of singers hosted by them at one time or another. Furthermore from the singers point of view, 12% of the singers of the Sainte-Chapelle of Bourges and 23% of the singers of Paris are documented in a princely chapel, mainly the Royal Chapel. From the point of view of princes and sovereigns, the formers have recruited a lot from the Saintes-Chapelles for their own chapels. Some chapel accounts may mention large proportions of singers, more than 30%, documented in the Saintes-Chapelles of Bourges and Paris, at different times. We have thus proved the skills of the musicians of both Saintes-Chapelles, mainly the Sainte-Chapelle of Paris


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Tours. Service commun de la documentation. Bibliothèque de ressources en ligne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.