Science et surnaturel dans le cycle de Durtal de Huysmans

par Éléonore Sibourg

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation française

Sous la direction de André Guyaux, Larry Duffy et de Peter Read.

Soutenue le 01-07-2015

à Paris 4 en cotutelle avec l'University of Kent , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) , en partenariat avec CELLF (laboratoire) et de Littérature française XIXe-XXIe siècles (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Ben Hutchinson.

Le jury était composé de Per Buvik, Juliet Simpson, Pierre Glaudes.


  • Résumé

    Cette étude examine les interactions de la science et du surnaturel dans le cycle de Durtal, de Huysmans. Le protagoniste, parti du naturalisme, se convertit au catholicisme. Cette étrange conversion reflète les renversements à l’œuvre dans la société contemporaine. À la fin du XIXe siècle, la science, figurant le salut et l’espoir de l’humanité, s’est substituée à la religion. Le cycle de Durtal expose les désordres générés par cette inversion. Il s’agit alors de déconstruire les savoirs et les croyances en vigueur afin de forger un ordre qui correspondra enfin au protagoniste : telle est la matrice de ces romans. La pathologie devient l’interface privilégiée de ces interactions, dont les déclinaisons constituent l’objet de nos trois parties. Dégénérescence sociale, création d'imaginaires médicaux portés par la contamination, le texte travaille les frontières entre science et religion, proposant ainsi une nouvelle cosmogonie érigée autour du concept de substitution mystique, propre à la religion catholique. Nous analysons ensuite les principes à l’origine des conflits évoqués: les conversions de l’âme et du corps amènent à fonder à nouveau les relations entre le matériel et le spirituel, le visible et l'invisible. L'écriture apparaît ainsi comme le produit d'une quête alchimique, où les contraires peuvent enfin être réunis. Nous traitons enfin du devenir du roman, déformé par tant d’influences contraires. Le caractère pharmaceutique de l'écriture (Jacques Derrida) met fin à cette crise, et redonne à l'auteur son autorité, faisant du roman de Durtal une œuvre naturaliste et mystique.

  • Titre traduit

    Science and the Supernatural in Huysmans’s Durtal cycle


  • Résumé

    This thesis examines interactions between science and the supernatural in Huysmans’s Durtal tetralogy. The protagonist, whose aesthetic and philosophical starting point is naturalism, converts to Catholicism. This unusual conversion reflects social upheavals contemporary with Huysmans’s cycle of novels. In the late nineteenth century, science, emerging as symbol of new hope and salvation for humanity, has in a sense replaced religion. The Durtal cycle catalogues the disorders generated by this replacement, and represents the creation of a new order more suited to Durtal’s persona, through deconstruction of existing codes and beliefs. Thus is shaped the intellectual and aesthetic matrix of the four novels. Pathology is at the intersection of the interactions between science and the supernatural, the various components of which constitute the subject of the three substantive chapters of the thesis. Figuring social degeneration and the creation of imaginary medical worlds founded on contamination, Huysmans’s text explores the boundaries between science and religion, thus offering a new cosmogony constructed around a concept of mystic substitution associated with Catholicism. Analysis of these textual explorations is followed by a study of the body and the soul as the two primary principles contributing to the conflicts articulated in Huysmans’s work. The conversion processes to which the body and the soul are subjected help to build renewed relationships between the material and the spiritual, the visible and the invisible. Writing thus appears as the result of an alchemical quest in which opposites can ultimately be reunited. The thesis concludes with a discussion of the development of the novel form, subject to so many contradictory influences. The pharmaceutical quality – in Derridean terms – of writing ends this crisis and restores the author’s authority, making of the Durtal tetralogy a work that is characterised at one and the same time by its naturalism and by its mysticism.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.