Runtime multicore scheduling techniques for dispatching parameterized signal and vision dataflow applications on heterogeneous MPSoCs

par Julien Heulot

Thèse de doctorat en Traitement du signal et de l'image

Sous la direction de Jean-François Nezan.

  • Titre traduit

    Techniques d'ordonnancement en ligne pour la répartition d'applications flot de données de traitement de signal et de l'image sur architectures multi-cœur hétérogène embarqué


  • Résumé

    Une tendance importante dans le domaine de l’embarqué est l’intégration de plus en plus d’éléments de calcul dans les systèmes multiprocesseurs sur puce (MPSoC). Cette tendance est due en partie aux limitations des puissances individuelles de ces éléments causées par des considérations de consommation d’énergie. Dans le même temps, en raison de leur sophistication croissante, les applications de traitement du signal ont des besoins en puissance de calcul de plus en plus dynamique. Dans la conception et le développement d’applications de traitement de signal multicoeur, l’un des principaux défis consiste à répartir efficacement les différentes tâches sur les éléments de calcul disponibles, tout en tenant compte des changements dynamiques des fonctionnalités de l’application et des ressources disponibles. Une utilisation inefficace peut conduire à une durée de traitement plus longue et/ou une consommation d’énergie plus élevée, ce qui fait de la répartition des tâches sur un système multicoeur une tâche difficile à résoudre. Les modèles de calcul (MoC) flux de données sont communément utilisés dans la conception de systèmes de traitement du signal. Ils décomposent la fonctionnalité de l’application en acteurs qui communiquent exclusivement par l’intermédiaire de canaux. L’interconnexion des acteurs et des canaux de communication est modélisée et manipulée comme un graphe orienté, appelé un graphique de flux de données. Il existe différents MoCs de flux de données qui offrent différents compromis entre la prédictibilité et l’expressivité. Ces modèles de calculs sont communément utilisés dans la conception de systèmes de traitement du signal en raison de leur analysabilité et leur expressivité naturelle du parallélisme de l’application. Dans cette thèse, une nouvelle méthode de répartition de tâches est proposée afin de répondre au défi que propose la programmation multicoeur. Cette méthode de répartition de tâches prend ses décisions en temps réel afin d’optimiser le temps d’exécution global de l’application. Les applications sont décrites en utilisant le modèle paramétrée et interfacé flux de données (PiSDF). Ce modèle permet de décrire une application paramétrée en autorisant des changements dans ses besoins en ressources de calcul lors de l’exécution. A chaque exécution, le modèle de flux de données paramétré est déroulé en un modèle intermédiaire faisant apparaitre toute les tâches de l’application ainsi que leurs dépendances. Ce modèle est ensuite utilisé pour répartir efficacement les tâches de l’application. La méthode proposé a été testée et validé sur plusieurs applications des domaines de la vision par ordinateur, du traitement du signal et du multimédia.


  • Résumé

    An important trend in embedded processing is the integration of increasingly more processing elements into Multiprocessor Systemson- Chip (MPSoC). This trend is due in part to limitations in processing power of individual elements that are caused by power consumption considerations. At the same time, signal processing applications are becoming increasingly dynamic in terms of their hardware resource requirements due to the growing sophistication of algorithms to reach higher levels of performance. In design and implementation of multicore signal processing systems, one of the main challenges is to dispatch computational tasks efficiently onto the available processing elements while taking into account dynamic changes in application functionality and resource requirements. An inefficient use can lead to longer processing times and higher energy consumption, making multicore task scheduling a very difficult problem to solve. Dataflow process network Models of Computation (MoCs) are widely used in design of signal processing systems. It decomposes application functionality into actors that communicate data exclusively through channels. The interconnection of actors and communication channels is modeled and manipulated as a directed graph, called a dataflow graph. There are different dataflow MoCs which offer different trade-off between predictability and expressiveness. These MoCs are widely used in design of signal processing systems due to their analyzability and their natural parallel expressivity. In this thesis, we propose a novel scheduling method to address multicore scheduling challenge. This scheduling method determines scheduling decisions strategically at runtime to optimize the overall execution time of applications onto heterogeneous multicore processing resources. Applications are described using the Parameterized and Interfaced Synchronous DataFlow (PiSDF) MoC. The PiSDF model allows describing parameterized application, making possible changes in application’s resource requirement at runtime. At each execution, the parameterized dataflow is then transformed into a locally static one used to efficiently schedule the application with an a priori knowledge of its behavior. The proposed scheduling method have been tested and benchmarked on multiple state-of-the-art applications from computer vision, signal processing and multimedia domains.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Institut National des Sciences Appliquées. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.