Street fronts : war, State legitimacy and urban space, Prague 1914-1920

par Claire Morelon

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Guillaume Piketty et de Pierre Purseigle.

Soutenue le 12-05-2015

à Paris, Institut d'études politiques en cotutelle avec l'University of Birmingham (GB) , dans le cadre de École doctorale de Sciences Po (Paris) , en partenariat avec Centre d'histoire de Sciences Po (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Pieter M. Judson.

Le jury était composé de Guillaume Piketty, Pierre Purseigle, Mark Cornwall, Jonathan E. Gumz, Jakob Vogel.

Les rapporteurs étaient Mark Cornwall, Jonathan E. Gumz.

  • Titre traduit

    Fronts de rue : guerre, légitimité étatique et espace urbain à Prague 1914-1920


  • Résumé

    Cette thèse examine la vie quotidienne à Prague pendant la Première Guerre mondiale et dans l’immédiat après-guerre. Son but est double : explorer l’impact de la guerre sur l’espace urbain et analyser la relation des habitants de Prague à l’Etat austro-hongrois puis à l’Etat tchécoslovaque établi en 1918. A cette fin, sont étudiés à la fois la mobilisation pour l’effort de guerre et la crise de légitimité de l’Etat. Les deux éléments sont liés : c’est précisément à cause des grands sacrifices consentis par les Pragois durant le conflit que l’Empire perdit la confiance de ses citoyens. Les pénuries alimentaires constituent également un élément majeur de l’expérience de guerre et la gestion inappropriée de l’approvisionnement par l’Etat joua un rôle important dans son effondrement final. Cette étude se poursuit au-delà de l’indépendance tchécoslovaque le 28 octobre 1918 pour mieux saisir les continuités entre les deux régimes et les conséquences de la guerre sur cette période de transition. Au-delà de la rhétorique officielle sur le thème de la révolution nationale, l’esprit révolutionnaire à Prague au moment du changement de régime se caractérise par une imbrication entre des motifs sociaux et nationaux et s’inscrit dans un mouvement révolutionnaire plus large en Europe durant cette période.


  • Résumé

    This thesis examines daily life in the city of Prague during the First World War and in its immediate aftermath. Its aim is twofold: to explore the impact of the war on urban space and to analyse the relationship of Prague’s inhabitants to the Austro-Hungarian and then Czechoslovak state. To this end, both the mobilization for the war effort and the crisis of legitimacy experienced by the state are investigated. The two elements are connected: it is precisely because of the great sacrifices made by Praguers during the conflict that the Empire lost the trust of its citizens. Food shortages also constitute a major feature of the war experience and the inappropriate management of supply by the state played a large role in its final collapse. The study goes beyond Czechoslovak independence on 28 October 1918 to fully grasp the continuities between the two polities and the consequences of the war on this transitional period. Beyond the official national revolution, the revolutionary spirit in Prague around the time of regime change reveals the interplay between national and social motives, making it part of a broader European revolutionary movement at the time.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Sciences Po à Paris

Street fronts : war, State legitimacy and urban space, Prague 1914-1920


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Sciences Po à Paris

Informations

  • Sous le titre : Street fronts : war, State legitimacy and urban space, Prague 1914-1920
  • Détails : 1 vol. (258 f.)
  • Notes : Thèse soutenue en co-tutelle.
  • Annexes : Bibliogr. p.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.